Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Préservation et mise en valeur des sites patrimoniaux québécois : le plan de conservation du site patrimonial du Bois-de-Saraguay dévoilé

Québec, le 13 mars 2017. – À la suite de consultations publiques, le gouvernement du Québec est fier de présenter le plan de conservation du site patrimonial du Bois-de-Saraguay. Conçu de manière à faire ressortir les particularités propres à ce territoire, ce document de référence présente les orientations du ministre en vue d’éclairer toutes décisions relatives à ce vaste espace de verdure, de le préserver et de le mettre en valeur.

Le document dévoilé par le ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, M. Luc Fortin, confirme la volonté du gouvernement du Québec de protéger le patrimoine culturel québécois au bénéfice des générations actuelles et à venir. Il reflète la vision du milieu et permet à chacun de poursuivre son engagement dans la protection et la valorisation de cet ensemble culturel et naturel exceptionnel.

Citations :

« Le plan de conservation du Bois-de-Saraguay a été conçu dans le but de garantir la protection d’un joyau historique et paysager de même que de nombreuses espèces de végétaux. Ce document est le résultat d’une démarche démocratique au cours de laquelle les citoyens sont venus guider nos réflexions. En liant le patrimoine au concept de développement durable, ce document est véritablement en phase avec les réalités du 21siècle. »

Luc Fortin, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française

« Le gouvernement est soucieux de veiller à la valorisation d’un rare exemple de site patrimonial naturel situé en milieu urbain. Soulignons que la réalisation de ce plan de conservation a été rendue possible par un admirable travail de concertation. Je félicite tous ceux qui y ont pris part et je les remercie d’avoir contribué à protéger notre patrimoine. »

Martin Coiteux, ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal

« Le patrimoine et les espaces verts sont deux composantes essentielles faisant d’une métropole comme Montréal un endroit où il fait bon vivre. Or, le Bois-de-Saraguay réunit ces deux fonctions en un même lieu imprégné d’harmonie et d’évocation historique, c’est pourquoi je suis très heureux de la publication de ce plan de conservation. Par cette initiative, le gouvernement du Québec nous démontre qu’il a choisi la voie d’une action intégrée et volontaire pour assurer la transmission aux futures générations de ce vaste et magnifique ensemble naturel et culturel. »

Manon Gauthier, membre du comité exécutif et responsable de la culture, du patrimoine, du design, d'Espace pour la vie ainsi que du statut de la femme à la Ville de Montréal

Faits saillants :

Le site patrimonial du Bois-de-Saraguay est un territoire fortement boisé d’une superficie d’environ 97 hectares. Il s’agit d’une forêt unique en milieu urbain dont la préservation et les caractéristiques résultent des différentes activités qui s’y sont déroulées, notamment l’exploitation du territoire comme réserve forestière par des agriculteurs et l’aménagement du secteur en domaines de villégiature.

Liens connexes :

– 30 –

Haut de page