Partager Partager Imprimer la page.  
Conditions socioéconomiques des artistes

Accueil > Secteurs d'intervention > Conditions des artistes > Application de la Loi S-32.1

Application de la Loi S-32.1

Les fonctions et responsabilités découlant de l’application de la Loi sur le statut professionnel et les conditions d’engagement des artistes de la scène, du disque et du cinéma (loi S-32.1) sont partagées entre la ministre de la Culture et des Communications, le ministre du Travail et le Tribunal administratif du travail (TAT).

La ministre de la Culture et des Communications est responsable de l’application de la loi et peut notamment :

Une copie conforme d’une entente collective et ses annexes doivent être transmises au ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale dans les 60 jours de sa signature.

Même si la loi S-32.1 ne prévoit pas l’obligation de dépôt des sentences arbitrales, il est possible de déposer ces sentences au ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

Le dépôt de ces documents doit se faire à l’adresse suivante :

Responsable de documents en relations du travail
Direction de l’information sur le travail
Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale
200, chemin Sainte-Foy, 5étage
Québec (Québec) G1R 5S1


Le Tribunal administratif du travail (TAT) assure des fonctions et pouvoirs aux fins de l’application de la loi, dont la reconnaissance d’une association d’artistes ou d’une association de producteurs.

Il est possible de consulter :

Haut de page