Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués - Saguenay–Lac-Saint-Jean

Pour contribuer au rayonnement des arts d'interprétation : une entente entre le Ministère et l'Université du Québec à Chicoutimi

Québec, le 29 avril 1999 - La ministre de la Culture et des Communications et députée de Taschereau, Mme Agnès Maltais, a rendu publique une entente de collaboration entre le Conservatoire de musique de Chicoutimi et l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) qui prévoit l'ajout d'une majeure « Musique » au programme de Baccalauréat en enseignement des arts offert par l'UQAC. Cette entente permettra aux étudiantes et aux étudiants du Conservatoire de musique de Chicoutimi et de l'UQAC de poursuivre, dès septembre 1999, une formation d'interprète et des études en enseignement de la musique. Ainsi, ils trouveront dans leur milieu une formation plus diversifiée et mieux adaptée aux réalités du marché du travail.

L'entente initialement conçue pour une durée de quatre ans pourra être reconduite d'année en année par les parties. Elle est basée sur la reconnaissance tacite des compétences réciproques, soit la formation musicale offerte par le Conservatoire et la formation en enseignement dispensée par l'Université. Le protocole prévoit aussi une formule de gestion souple placée sous la responsabilité directe de représentants du Conservatoire de musique de Chicoutimi, de l'UQAC et des étudiantes et étudiants inscrits à la majeure « Musique », qui auront pour mandat de faire les suivis et recommandations nécessaires au Ministère ainsi qu'au Conseil du module des arts de l'UQAC.

« Les échanges que nous avons entrepris depuis quelques années avec divers intervenants du milieu artistique tels que les maisons d'enseignement, les organismes et groupes musicaux, et les compagnies de théâtre visent à apporter une valeur ajoutée à la formation d'interprètes professionnels offerte par le Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec. L'entente conclue aujourd'hui tient compte des réalités que l'on retrouve sur le terrain, tout en mettant à profit les expertises complémentaires des institutions de la région. Elle contribue directement à promouvoir la qualité de la formation de professionnels qui sauront inculquer le goût de la musique et de la culture en général aux jeunes à qui ils enseigneront. Une telle entente ne peut qu'accentuer la vitalité et le rayonnement de la culture dans la région du Saguenay Lac-St-Jean », a conclu la Ministre.

Source :

Danielle Bilodeau
Attachée de presse
Cabinet de la ministre
Téléphone: 418 643-2110

Pour information :

Jacques Clément
Directeur du Conservatoire de musique de Chicoutimi
418 698-3505

Haut de page