Partager Partager

Communiqués - Montréal

Québec donne le coup d’envoi au projet de transformation du Musée d’art contemporain de Montréal

Québec, le 15 mars 2021. – La ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, donne le coup d’envoi au projet de transformation du Musée d’art contemporain (MAC) de Montréal, qui vise à réaménager et à améliorer l’immeuble, ainsi qu’à bonifier son intégration au complexe de la Société de la Place des Arts de Montréal. La contribution du gouvernement du Québec à ce projet s’élève à 30 M$ pour un coût total de 57 M$. Les travaux préparatoires, gérés par la Société québécoise des infrastructures, débuteront à l’été 2021.

À terme, le projet permettra de doubler l’espace d’exposition d’œuvres et d’agrandir les espaces éducatifs, tout en favorisant l’accès des visiteurs. Les services connexes, comme la boutique-librairie, seront repositionnés et améliorés, et le nouveau MAC rayonnera par sa transparence et l’animation de ses espaces publics, bonifiant ainsi l’expérience muséale.

La contribution du gouvernement du Québec au projet permettra notamment la relocalisation des activités administratives et muséales du MAC, pendant la durée des travaux de transformation, à l’extérieur de ses espaces habituels. Le gouvernement du Canada et la fondation du MAC participent également au montage financier.

Citations

« Avec l’annonce d’aujourd’hui, notre gouvernement reconnaît toute l’importance d’intervenir pour offrir des conditions favorables à l’essor d’une culture toujours plus forte et plus dynamique qui nous rend fiers à la grandeur du Québec. Je salue la rigueur et la détermination qui guident, depuis le début, les partenaires dans ce projet de transformation du MAC. Je tiens d’ailleurs à souligner l’apport exceptionnel de John Zeppetelli au Musée d’art contemporain de Montréal et à le féliciter de sa récente nomination à titre de membre du conseil d’administration, en plus du renouvellement de son mandat à titre de directeur général du Musée. »

Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications

« La transformation du Musée d’art contemporain est une excellente nouvelle pour l’art contemporain québécois et international. En doublant l’espace d’exposition et les espaces éducatifs du musée, les artistes seront plus présents pour partager avec nous leur vision et leur talent. Des infrastructures culturelles modernes, accessibles et adaptées aux besoins du grand public contribuent au rayonnement de nos artistes auprès des visiteurs canadiens et étrangers. Le Plan d’infrastructure du Canada permet d’investir dans des milliers de projets, de créer des emplois partout au pays et de bâtir des collectivités plus propres et plus inclusives. »

L’honorable Steven Guilbeault, ministre du Patrimoine canadien

« Je suis heureuse de voir s’amorcer les travaux de transformation de ce musée unique. Sur la scène internationale, la réfection du Musée d’art contemporain de Montréal constitue une vitrine exceptionnelle sur notre savoir-faire, notre créativité et notre esprit d’innovation, renforçant du même coup la renommée de la métropole comme haut lieu culturel. »

Chantal Rouleau, ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal

« Je me réjouis de cette annonce qui marque officiellement le début d’une nouvelle et grande étape qui nous mènera à rouvrir un Musée d’art contemporain transformé, innovant et inspirant, à la hauteur de ses ambitions et digne des attentes de tous ses publics. Le MAC restera actif entre-temps, et nous travaillons actuellement à la relocalisation des activités dans un lieu externe. Nous ferons une annonce détaillée à ce sujet au cours des prochains mois. »

John Zeppetelli, directeur général et conservateur en chef du MAC

« La Place des Arts est heureuse de cette annonce qui lance officiellement les travaux de modernisation du MAC. Le projet de transformation, que nous soutenons depuis le tout début, mettra davantage en valeur la présence du plus grand musée d’art contemporain au pays sur notre site, augmentera l’ouverture du Musée sur la communauté et renforcera son pouvoir d’attraction au cœur de notre grande métropole culturelle. »

Marie-Josée Desrochers, présidente-directrice générale de la Place des Arts

Faits saillants

  • Le Musée d’art contemporain de Montréal est le seul musée national d’art contemporain au Québec et le plus important au Canada.
  • L’implication financière du gouvernement du Québec provient majoritairement du ministère de la Culture et des Communications, par l’intermédiaire du Plan québécois des infrastructures.
  • Le gouvernement fédéral finance le projet grâce à une contribution de plus de 18,8 M$, provenant du programme Fonds Chantiers Canada – Volet Grands Projets.
  • Elle inclut également une somme de 675 000 $ du ministère de l’Économie et de l’Innovation pour l’intégration de l’aluminium dans le projet.
  • La Société québécoise des infrastructures a été désignée comme gestionnaire du projet.

Haut de page