Partager Partager

Communiqués - Montréal

Rapport de l’enquêteur indépendant – La ministre Nathalie Roy suit les recommandations et resserre le cadre de gouvernance du Musée des Beaux-Arts de Montréal

Québec, le 24 septembre 2020. – La ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, annonce qu’elle entend suivre les recommandations du rapport de l’expert indépendant Daniel Beaupré, et proposer les correctifs nécessaires à la loi constitutive du Musée des Beaux-Arts de Montréal (MBAM) afin que l’institution soit conforme aux bonnes pratiques en matière de gouvernance. 

Nathalie Roy exprime ainsi la volonté du gouvernement du Québec d’agir de manière responsable et d’assurer une saine gestion des fonds publics consentis chaque année au MBAM. 

À l’approche de l’assemblée annuelle du Musée qui se tiendra le 29 septembre prochain, la ministre Roy anticipe de collaborer avec son nouveau conseil d’administration à la mise en œuvre de nouvelles règles suivant les recommandations du rapport indépendant. Ces recommandations portent essentiellement sur les structures et les pratiques de gouvernance du MBAM, ainsi que sur sa loi constitutive. Les nouvelles règles auront notamment pour but d’optimiser la gouvernance du MBAM et son processus de reddition de comptes. 

La ministre Nathalie Roy souhaite ainsi mettre en place les conditions nécessaires à la bonne conduite des affaires du Musée, dans le meilleur intérêt de ses membres et de ses visiteurs. 

Citation  

« Au vu des sommes importantes investies chaque année dans le fonctionnement du Musée des Beaux-arts de Montréal, nous avons la responsabilité en tant que gouvernement de nous assurer que son cadre de gouvernance s’inspire des pratiques rigoureuses de nos musées d’État tout en tenant compte de sa spécificité. À la lecture du rapport soumis par l’enquêteur indépendant, il est clair que des correctifs s’imposent afin d’améliorer la gouvernance du MBAM et je serai très heureuse de travailler avec le nouveau conseil d’administration dans cette voie. »

Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications

Haut de page