Partager Partager Imprimer la page.  

Les écrivains à l'école


Montérégie

Une école accueille un artiste ou un écrivain.

Emmanuel Lauzon

Littérature pour la jeunesse, Théâtre

Présentation

Emmanuel Lauzon

Diagnostiqué TDAH (trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité) à l’âge de 7 ans, Emmanuel Lauzon connaît un parcours scolaire houleux et abandonne l’école après avoir triplé sa 2e secondaire. Sur le marché du travail, erreurs d’inattention, impulsivité et difficulté à accepter l’autorité lui valent quelques renvois. Il effectue un retour sur les bancs d’école à 18 ans et termine sa 5e secondaire au prix de beaucoup d’efforts.

Quelques années plus tard, son imagination débordante l’incite à s’inscrire comme étudiant libre à l’université. Il perfectionne son français écrit avant de s’inscrire au programme d’animation et recherche culturelles à l’Université du Québec à Montréal. Il travaille ensuite comme animateur et coordonnateur d’événements avant de devenir intervenant sociocommunautaire dans une maison de jeunes. Sa passion pour la musique et son esprit critique l’incitent à écrire des chroniques de disques et de spectacles pour le magazine Longueur d’Ondes. C’est à ce moment qu’il développe un intérêt pour l’écriture ainsi que pour le journalisme et entame la rédaction d’un roman jeunesse, en plus de collaborer au magazine Homme et au journal Bières et Plaisirs. À l’âge de trente et un ans, Emmanuel publie les deux premiers tomes de sa série Pou-Ah ! (récipiendaire du prix Fiction jeunesse 2013, décerné par l’Association des auteurs de la Montérégie) et Pou-Ah ! : Opération Sauve qui pou! aux Éditions Cornac.

Son intérêt pour la politique et le débat public l’amène ensuite à joindre le Forum jeunesse Montérégie Est comme animateur en participation citoyenne, où il œuvre à stimuler la réflexion sociopolitique, l’engagement et la prise de parole des jeunes dans la société par l’intermédiaire d’ateliers de formation et de projets communautaires. Parallèlement, il poursuit sa carrière d’écrivain auprès d’un lectorat plus âgé avec son roman La rage de vivre (septembre 2014) et TAGuée (novembre 2015), tous deux publiés dans la populaire collection Tabou aux Éditions de Mortagne.

À l’été 2016, Emmanuel prend une des plus importantes décisions de vie : il quitte son emploi afin de se consacrer à temps plein à sa carrière d’auteur et de conférencier.  Il planche actuellement sur plusieurs autres projets d’écriture et sillonne les routes du Québec afin d’aller à la rencontre de son lectorat et de participer aux différents salons du livre.

Titres suggérés*

Série Pou-Ah! (Éditions Cornac, 2012)
La rage de vivre
, collection Tabou (Éditions de Mortagne, 2014)
TAGuée
, collection Tabou (Éditions de Mortagne, 2015)

*Ces titres sont des suggestions de l'auteur ou de l'auteure, en fonction des activités qu'il ou elle propose aux élèves.
Toutefois, il appartient à l'enseignant ou l'enseignante de vérifier si les titres sont adéquats pour son groupe (âge et niveau scolaire, contexte particulier, etc.).
Le personnel enseignant est invité à communiquer avec l'écrivain ou l'écrivaine qui pourra l'éclairer sur cet aspect et l'aider à bien préparer le groupe à sa visite.

Approche et activités proposées

Atelier Vive la différence!

De la 3e à la 6e année primaire (et adaptation scolaire – préscolaire et primaire)

En guise d’ouverture (environ 10 minutes), Emmanuel résume brièvement le concept de ses romans Pou-Ah!, La rage de vivre et TAGuée. Il explique les points qu'ont en commun les héros de ses histoires : ils doivent tous composer avec leur différence qui les oblige à surmonter des obstacles et des difficultés (TDAH - déficit de l'attention avec hyperactivité, malformation physique et anxiété).

À la suite de cette présentation, l’auteur anime une discussion (environ 10-15 minutes) ayant pour thème Qu’est-ce que la différence?.

Puis, il invite les élèves à se mettre en groupe (15-20 minutes) afin d’imaginer le héros d’une histoire en s’inspirant de traits distinctifs imposés (ex. : couleur de peau, handicap ou malformation physiques, déficiences intellectuelles, etc.).

L’auteur conclut en invitant les groupes à présenter leur personnage devant la classe (15 minutes).

Atelier Rime ta peur!

De la 3e à la 6e année primaire (et adaptation scolaire – primaire secondaire)

En guise d’ouverture (environ 10 minutes), Emmanuel résume brièvement le concept de ses romans Pou-Ah! et TAGuée. Bien que très différentes, ces deux histoires mettent en scène des héros qui vivent un problème similaire : Rufus la puce, qui souffre du syndrome de l’angoisse rimée (parle involontairement en rime lorsque stressé ou angoissé) et Charlie, qui vit avec un trouble d'anxiété généralisé.

À la suite de cette présentation, l’auteur anime une discussion (environ 10-15 minutes) ayant pour thème Une situation stressante que j’ai vécue. Les participants rédigent ensuite un court texte narratif (environ 15-20 minutes) dans lequel ils doivent faire vivre au lecteur l'angoisse de leur personnage.

Les élèvent désireux de venir lire leur histoire devant la classe (environ 10 minutes) sont invités à le faire (tirage au sort, si manque de temps). 


Conditions particulières


Pour information


Téléphone : 438 491-5777
Courriel : emmanuel.lauzon@live.ca

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Oui

Offert aux classes

3e primaire, 4e primaire, 5e primaire, 6e primaire, Adaptation scolaire (préscolaire et primaire), Adaptation scolaire (secondaire)

Offert dans les régions

Toutes les régions

Haut de page