Partager Partager Imprimer la page.  

Les artistes à l'école


Bas-Saint-Laurent

Samuel Robinson
Louis Leroux

Arts de la scène
Théâtre

Présentation

Samuel Robinson et Louis Leroux

Avec plus de vingt ans d'expérience comme historien du cirque, trapéziste, clown, scénographe, marionnettiste, poète, metteur en scène et metteur en piste, Louis Leroux considère, à l'instar d'Aristote, l'émerveillement comme un élément essentiel au développement de la pensée humaine. Cofondateur avec Samuel Robinson du Théâtre des Eaux Claires, ses réalisations ont, à deux reprises, été associées à l'obtention du premiers Prix Essor dans le cadre de productions scolaires au Bas-Saint-Laurent. Consultant pour divers milieux scolaires et récréatifs, il a participé à la construction de chars allégoriques et de marionnettes géantes, et à la réalisation d'effets spéciaux scénographiques. Son approche se veut populaire (chacun, selon ses talents, trouve sa place dans une œuvre scénique) et écologique, par l'utilisation maximale de matériaux de récupération dans la construction artistique. À défaut de recourir à une quincaillerie scénographique onéreuse, l'artiste privilégie l'utilisation optimale de l'espace et de son mobilier, surtout dans les petits villages et les petites écoles, où les budgets dédiés aux arts sont restreints.

Samuel Robinson a quitté l'enseignement en 1971 pour se diriger vers le théâtre professionnel. Impliqué dans tous les aspects de la création théâtrale, il œuvre comme comédien, recherchiste, écrivain, scénographe et metteur en scène. En 1999, il a cofondé avec Louis Leroux le Théâtre des Eaux Claires. Son travail est orienté vers la préparation de pièces de théâtre «participatives» pour les compagnies professionnelles. Il anime également des créations collectives dans les écoles, dans des projets pouvant impliquer jusqu'à 200 élèves.

Approche et type d'activités proposées


Mise au jeu théâtral

L'objectif de l'atelier est de découvrir les arts de la scène ou de la piste ainsi que leurs règles par le biais de diverses disciplines artistiques, notamment la peinture, la musique, l'écriture, la danse et la sculpture. Dans une salle assez grande, la rencontre débute par une série d'exercices de réchauffement, allant du système musculaire au développement du sourire. Après un jeu sur la découverte de l'espace scénique (dans les ateliers sur la caractérisation de personnages), les artistes proposent l'utilisation de masques neutres pour l'expression gestuelle d'attitudes (froid et chaud, rapide ou lent, etc.). L'activité se poursuit par l'ajout de composantes artistiques (musique, accessoires, costumes, thématique), le tout appuyé par la présentation de quelques extraits vidéos appropriés.

Lors de l'activité de construction scénographique, d'accessoires ou de marionnettes géantes, selon le thème et les besoins, un inventaire et une évaluation des matériaux et/ou des lieux sont effectués en tenant compte de leur résistance, de leur malléabilité, de leur type d'accrochage ou de collage et de leurs caractéristiques sécuritaires. L'atelier laisse une grande place à l'imaginaire, quelque soit son envergure. La rencontre encourage une division du travail en groupe, tout en mettant l'emphase sur l'entraide dans la diversité. L'atelier se termine par une présentation et une manipulation de l'objet dans un cadre artistique.

Exemples d'activités

  • Construction de marottes ou d'accessoires clownesques.
  • Caractérisation de personnages par le biais de composantes artistiques (entrée clownesque, chevauchée de cavaliers, arrivée d'extra-terrestres dans un lieu inconnu sur une musique électronique, jeu du miroir selon les trois Marx Brothers, etc.).
  • Définition des éléments sécuritaires nécessaires lors d'un spectacle (nœuds et types de cordes, genre et sorte d'accrochage, type de matériaux et propriétés respectives, etc.).
  • Scénographie et décor d'un lieu de spectacle (entrée surprise, cachette, changement de décor, chapeau géant tenu par une corde à linge, appareil à diapositives transformé en projecteur de poursuite et muni d'effets lumineux spéciaux, etc.).
  • Gestuelle poétique en mouvements de groupe.
  • Construction et manipulation d'une marionnette géante (dragon avec une longue queue, costume de lion manipulé par deux personnes à l'instar des cirques chinois, en tenant compte des exigences acrobatiques, etc.).

Conditions particulières

Destiné à tous les niveaux scolaires, l'atelier de base dure entre 60 et 120 minutes avec un groupe d'une vingtaine de participants. Il nécessite un appareil vidéo et un lecteur cassettes. Les masques fournis par les artistes sont soumis à un soin hygiénique approprié. Les élèves doivent être vêtus d'une tenue de gymnastique.


Pour information

Louis Leroux
Téléphone : 418 899-2835
Téléphone autre : 418 899-7168
Courriel : louis_leroux@hotmail.com

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Non

Offert aux classes

Toutes les classes

Offert dans les régions

Toutes les régions

Autre(s) langue(s)

Anglais

Haut de page