Partager Partager Imprimer la page.  

Les artistes à l'école


Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

André Vigneau

Arts de la scène
Conte

Présentation

André Vigneau

Pêcheur de métier, aubergiste à l’occasion, André Vigneau a découvert le conte il y a quelques années. Il a raconté dans les écoles, notamment à Saint-Pierre et Miquelon, faisant ainsi partager à des centaines de jeunes les histoires apprises de son père en réparant les filets. L’artiste a également conté pour le grand public et participé à plusieurs festivals à Trois-Pistoles, Montréal, Gatineau, Dinan, Arras et Cannes. Grâce à la reconnaissance du milieu, il a obtenu en 2003 la bourse Émergence, qui vise à soutenir les artistes des Îles-de-la-Madeleine. Depuis, il a suivi plusieurs formations sur le conte, notamment avec Guth des Prez, Dan Yashinsky, Didier Kowarsky, Jihad Darwiche, Jean-Claude Desprez, Claire Bartoli et Stéphanie Bénéteau (L’art de conter à l’école). Un stage à Dinan, en France, lui a également donné l’occasion de se familiariser avec la méthode de Moïse Fdida. Son métier de pêcheur de homard et les gens de la mer qu’il fréquente sont une source intarissable d’inspiration qui lui permet de faire perdurer la tradition de l’oralité et de la transmission de cet art. Récits de vie, histoires de la mer et divers contes fantastiques figurent au répertoire d’André Vigneau.

Approche et type d'activités proposées



C’est avec beaucoup de passion que l’artiste partage avec les jeunes l’amour pour son métier de marin-pêcheur, qu’il exerce aujourd’hui depuis plus de 30 ans. L’objectif de l’atelier est de faire prendre conscience aux jeunes que les contes étaient souvent des événements vécus au quotidien, dont l’intérêt résidait dans la façon de les raconter et de les agrémenter. Encore de nos jours, avec un peu d’imagination, une simple histoire de pêche peut devenir un événement rocambolesque avec ses légendes, ses naufrages, ses chasseurs de phoques et ses allumeurs de ciel… L’activité amène les élèves à renouer avec la tradition orale et le texte, et à réaliser que le conte était pour nos ancêtres un moyen – longtemps le seul – d’explorer l’imaginaire. Ils revivront également le contexte dans lequel « les vieux contaient », dans les maisons ou encore au magasin général. Lors de ses animations sur le patrimoine vivant, l’artiste intègre la musique comme accessoire afin d’illustrer aux jeunes la tradition des veillées de cantons. Les participants seront ainsi sensibilisés au patrimoine historique et légendaire du Québec, tout en demeurant bien ancrés dans la réalité actuelle.

Exemples d’activités
Après le passage du conteur, les jeunes pourraient être amenés à réaliser un conte personnel. Tout en racontant la légende du naufrage d’un bateau, l’artiste invite les jeunes à créer des bruits de vent, de cordage et de mer déchaînée à l’aide d’instruments divers. Ils devront ensuite écrire leur propre conte en classe ou à la maison, qu’un ou plusieurs élèves pourraient présenter au cours d’un atelier subséquent. Le conte sera alors analysé et quelques techniques comme le souffle, la respiration, la posture et la façon de projeter la voix seront abordés.

Préscolaire à 4e année du primaire
Contes traditionnels avec participations des élèves : chants, rythmes, gestes, comptines, jeux, jeux physiques (si l’espace le permet).

5e et 6e année du primaire
Contes de peur (pas trop!), légendes, contes longs, devinettes.


Conditions particulières

L'artiste est disponible de septembre à avril.


Pour information

André Vigneau
Téléphone : 418 937-5109
Courriel : telesse2003@yahoo.fr

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Non

Offert aux classes

Préscolaire, 1re primaire, 2e primaire, 3e primaire, 4e primaire, 5e primaire, 6e primaire

Offert dans les régions

Toutes les régions

Haut de page