Partager Partager Imprimer la page.  

Les artistes à l'école


Estrie

Une école accueille un artiste ou un écrivain.

Mathieu Proulx

Arts de la scène
Poésie et humour

Présentation


Marianne Deschênes

En 2004, Mathieu Proulx décide de former un groupe de musique, L’antichambre, pour faire vivre les textes des chansons qu’il écrit. C’est grâce à ce groupe qu’il cumule ses premières expériences professionnelles sur différentes scènes du Québec. Il entreprend en 2005 des études en arts et lettres au Cégep de Sherbrooke, où il se démarque en remportant le concours de poésie; son poème intitulé La force d’Alcine est alors publié dans le recueil intercollégial.

Dès 2009, il s’implique activement au sein de la compétition de poésie le Slam du Tremplin de Sherbrooke. Il remporte le titre de champion pour l’année 2014, ce qui le mène à travers plusieurs compétitions officielles de poésie ainsi qu’à représenter la ville de Sherbrooke au championnat mondial de slam francophone à Le Mans en France. En restant très actif pendant plusieurs années sur les scènes de poésie partout au Québec, il développe sa poésie et sa présence scénique.

En 2014, il s’associe avec l’humoriste Jean-François Vachon pour mettre sur pied les Cabarets Well-King à Sherbrooke, une soirée mensuelle qui offre un espace de diffusion pour les artistes professionnels et amateurs de différentes disciplines. Mathieu choisit dès lors de s’inscrire à des cours offerts par l’École nationale de l’humour pour peaufiner sa démarche d’écriture humoristique. En 2016, il se fait approcher par le réalisateur Mathieu Drouin, lauréat du meilleur court métrage estrien 2015, pour co-scénariser une web-série humoristique intitulée St-Hernette. La maison de production Lilas Films achète les droits de production en 2016 et invite les coscénaristes à adapter la web-série au format télévisuel.

Depuis l’été 2016, Mathieu participe activement à la scène émergente en humour à Montréal et à Québec. L’écriture humoristique a donné un nouveau souffle à sa démarche artistique; c’est en racontant sans tabou ses mésaventures, ses peurs et ses faiblesses qu’il arrive à toucher et à faire rire le public.

Approche et type d'activités proposées



Éc-rire de soi

Cet atelier vise à permettre aux élèves de développer une meilleure connaissance d’eux-mêmes en les accompagnant dans l’utilisation de leur propre vécu à travers l’écriture humoristique. Mathieu les amène à se familiariser avec le genre humoristique et à l’apprécier, en les invitant à pratiquer le dialogue sur le thème des mésaventures. Il encourage les élèves à mettre en œuvre leur pensée critique et à découvrir le potentiel émancipateur derrière l’identification de leurs peurs et de leurs faiblesses. Cet atelier permet de faire comprendre aux élèves que les mésaventures, les défauts et les peurs possèdent un immense potentiel comique et créatif. À travers l’expérimentation de procédés d’écriture humoristique, Mathieu les pousse à réfléchir sur eux-mêmes et à reconnaître que l’écriture est un outil concret pour transformer positivement les mauvaises expériences et renforcer par le fait même l’estime de soi.

L’atelier comprend un premier volet théorique où l’artiste guide les élèves à travers l’analyse d’une « blague » au tableau, afin de comprendre la structure de base, soit la prémisse et la chute. Par la suite, les élèves se familiarisent avec les principaux procédés humoristiques à l’aide d’exemples concrets et adaptés à leur niveau scolaire. Ainsi, les plus jeunes (deuxième cycle du primaire et premier cycle du secondaire) peuvent s’initier à des procédés simples, comme la comparaison, l’exagération et la règle de trois, tandis que les plus vieux (deuxième cycle du secondaire) apprennent à manier des procédés plus complexes, comme l’incompatibilité logique, le rieur aveugle et le renversement.

Au-delà des apprentissages théoriques, c’est par la deuxième partie de l’atelier que les élèves parviennent à assimiler la matière à travers la mise en pratique. Ils sont appelés à trouver une chute hilarante aux différentes prémisses qui leur sont proposées. Ils doivent, par exemple, compléter une phrase comme : « Tu sais que ton professeur d’éducation physique devrait prendre sa retraite quand… » Par cet exercice amusant, ils font l’intégration des apprentissages à travers l’utilisation des concepts présentés afin d’explorer leur propre créativité humoristique. À la suite de l’exercice, une discussion animée les aide à analyser par eux-mêmes les raisons pour lesquelles certaines réponses se sont avérées plus efficaces.

Une fois les élèves initiés à ces différentes techniques et procédés humoristiques, l’artiste explique sa propre démarche à travers ses expériences professionnelles. Il les invite ensuite, seul ou en équipe, à se lancer dans l’écriture d’une petite histoire humoristique de trois à cinq lignes traitant de leurs propres défauts afin qu’ils puissent faire l’expérience de l’autodérision, un concept incontournable en humour.


Conditions particulières


Pour information


Téléphone : 819-452-2791
Courriel : mathieu.proulx.3@gmail.com

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Non

Offert aux classes

5e primaire, 6e primaire, 1er secondaire, 2e secondaire, 3e secondaire, 4e secondaire, 5e secondaire

Offert dans les régions

Bas-Saint-Laurent, Capitale-Nationale, Estrie, Montréal, Outaouais, Chaudière-Appalaches, Laval, Lanaudière, Laurentides, Montérégie, Centre-du-Québec

Autre(s) langue(s)

Français

Haut de page