Partager Partager Imprimer la page.  

Les artistes à l'école


Lanaudière

Une école accueille un artiste ou un écrivain.

Daniel Heïkalo

Arts de la scène
Musique, photographie numérique

Présentation

Daniel Heikalo

À la suite d’une formation en guitare classique avec Davis Joachim, Daniel Heikalo a commencé sa carrière de musicien professionnel en 1976, à Montréal. C’est un compositeur prolifique et éclectique. À partir d’une base solide en folk et en classique, il mêle allègrement musiques du monde, blues et improvisation libre. C’est en puisant dans ce bagage qu’il a réalisé de nombreuses compositions alliant l’électroacoustique, la musique concrète, le rock progressif et même le techno. Son œuvre comprend 30 disques compacts produits depuis 1993. Plusieurs de ses réalisations ont reçu des critiques élogieuses mondialement. Son travail avec Arthur Bull a été publié par la prestigieuse maison de disque montréalaise Ambiances magnétiques. Daniel joue aussi du banjo, du cistre, de la basse, des percussions et des flûtes à bec.

Approche et type d'activités proposées



La pratique musicale de Daniel Heikalo allie la composition stricte instrumentale et électroacoustique à une approche basée sur l’improvisation et une connaissance approfondie de certaines musiques du monde. C’est une musique que l’on peut qualifier d’actuelle par sa nature sérieuse mais aussi ludique parfois. Daniel pratique également l’improvisation libre et collabore depuis longtemps avec des praticiens reconnus pour leurs qualités d’improvisateur : Jean Derome, Pierre Tanguay, Jean René, Fred Frith, Bernard Falaise sont quelques-uns des artistes avec qui il a partagé la scène. Daniel offre des ateliers participatifs sur les apports des musiques du monde à sa pratique. Il y aide les participants à développer des stratégies de composition et d’improvisation dans l’approche instrumentale, la conception du jeu, la théorie modale ou atonale.

Exemples d’activités

Atelier 1

Musique du monde et improvisation

Les ateliers instrumentaux sur la pratique de l’improvisation inspirée par les grandes cultures musicales du monde que Daniel Heikalo projette de donner sont destinés aux étudiants des classes de musique de la 3e à la 5e secondaire. Dans ces ateliers, il effectuera un survol des influences multiples de la musique du monde dans sa pratique de musicien, en jouant de nombreux instruments et aussi en présentant des extraits sur disques. Il démontrera ce qui rend ces musiques exotiques : gammes, rythmes, approches variées de production du son (timbre, intensité, attaque, etc.) et, surtout, la pratique quasi omniprésente de l’improvisation dans les cultures musicales non occidentales. Le présentateur offrira un texte imprimé aux étudiants et les guidera dans une série d’exercices où ils seront encouragés à improviser selon différents paramètres, utilisant des stratégies ayant été prouvées très efficaces lors d’ateliers donnés au cours de sa carrière : Improvisation avec une, deux et trois notes, en solo et en ensemble, Improvisation sur les gammes pentatoniques avec et sans note bourdon.

Improvisation libre

Daniel Heikalo pratique l’improvisation libre depuis 1974 et a offert de nombreux ateliers décrivant cette technique à des étudiants en composition, en interprétation, en éducation musicale et en musicothérapie. Il propose ici de donner des ateliers au secondaire sur la pratique de l’improvisation libre, c’est-à-dire une improvisation n’étant pas associée avec un genre ou style spécifique, un idiome ou même une tonalité. C’est un excellent outil que l’apprenti musicien se doit de découvrir. C’est une approche parfaitement non hiérarchique pour créer des séances participatives, quel que soit le niveau de l’étudiant. Elle amplifie l’étendue des stratégies dont dispose l’instrumentiste, lui donnant une plus grande ouverture dans sa création de contenu musical pertinent spontané. Une des approches qu’explore Daniel Heikalo est la création de sons à partir d’objets familiers, de la voix et d’instruments, utilisant des techniques non standardisées, pour augmenter la palette sonore à la disposition des participants. Avoir des bases en improvisation libre amplifie naturellement les possibilités de l’instrumentiste en lui montrant des voies rarement explorées dans les cours de musique au secondaire, et même au postsecondaire.


Conditions particulières

L’atelier Musique du monde et improvisation nécessite un local où un groupe d’étudiants en musique avec des instruments peuvent être à l’aise pour jouer. Il est aussi nécessaire d’avoir un lecteur de disque compact sur place.


Pour information

Daniel Heikalo
Téléphone : 450 760-1850
Courriel : daniel.heikalo@gmail.com

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Oui

Offert aux classes

3e secondaire, 4e secondaire, 5e secondaire

Offert dans les régions

Lanaudière, Laurentides, Montréal

Haut de page