Partager Partager Imprimer la page.  

Les artistes à l'école


Montréal

Une école accueille un artiste ou un écrivain.

Diane Loiselle

Arts de la scène
Théâtre de marionnettes

Présentation

Diane Loiselle

Diane Loiselle exerce simultanément les métiers de comédienne, de metteure en scène, de chorégraphe, d'auteure et de marionnettiste. Formée en danse contemporaine et en mime moderne et titulaire d'un diplôme d'études supérieures spécialisées en théâtre de marionnettes contemporain de l'Université du Québec à Montréal, elle a fondé en 1996, avec Denys Lefebvre, Tenon Mortaise, une compagnie de théâtre multidisciplinaire qui comporte un volet jeune public. La compagnie a produit 10 spectacles, dont L'homme de la remise, un spectacle de théâtre et de marionnettes destiné aux jeunes âgés de 8 à 12 ans, dont elle a signé la mise en scène et coécrit le texte. Comme comédienne et marionnettiste, on a pu la voir dans plusieurs productions professionnelles, dont La mère merle du Théâtre Bouches Décousues et Le conte de l'homme et de l'étoile de Tenon Mortaise.

Pendant huit ans, Diane a travaillé comme animatrice et éducatrice en service de garde, ce qui lui a permis de développer une aisance avec les enfants. Depuis 2008, elle offre des ateliers préparatoires en lien avec les spectacles de Tenon Mortaise pour le milieu scolaire ainsi que des rencontres avec les jeunes après les spectacles. Récemment, elle a dirigé des ateliers de création au cours desquels elle intègre des jeunes dans le processus créatif d'une œuvre théâtrale intitulée Le trappeur. Elle donne également des ateliers d'initiation au théâtre gestuel auprès des jeunes adultes et des ateliers de formation. Elle travaille à un nouveau spectacle destiné aux enfants âgés de 4 à 8 ans, à partir du petit Chaperon rouge.

Approche et type d'activités proposées



L'objectif de l'atelier est d'initier les élèves au théâtre de marionnettes et tout ce qui particularise ce type d'approche théâtrale, soit l'imaginaire, la créativité, la poésie, l'expression, la communication, l'écoute, la motricité et, bien sûr, le plaisir.

La première partie de l'atelier est consacrée à la présentation et à la découverte des différents types de marionnettes (gaine, marotte, à tiges, bouche parlante, à fils, à doigt, etc.) et des fondements de leurs manipulations (mécanismes, rythme, direction, etc.). Comment peut-on les faire bouger ? À quelle vitesse et à quel rythme ? Comment la marionnette se déplace-t-elle et où regarde-t-elle ?

Dans la deuxième partie de l'atelier, l'élève apprend à donner vie à la marionnette. Par des exercices simples, les jeunes expérimentent et explorent les principes de la manipulation et de l'interprétation (respiration, regard, émotions, intentions et voix).

Ces acquis sont ensuite utilisés pour un travail de création pour lequel les élèves, en petits groupes, seront invités à élaborer de courtes histoires qu'ils pourront présenter à la classe. Tous les élèves pourront explorer par eux-mêmes les diverses notions abordées, tout en apprenant à regarder le travail des autres pour mieux le comprendre et s'en inspirer.

Autres exemples d’activités

L'atelier débute par des exercices qui permettent de faire bouger les différentes articulations du corps : la tête et le cou, les épaules et les bras, les mains et les poignets, le bassin, les jambes et les genoux, etc. Puis, à travers des exercices simples, l'artiste amène les élèves à découvrir comment s'articule la marionnette qu'ils auront choisie (dire oui et non, taper des mains, lever une jambe, ouvrir et fermer les bras, se pencher devant, derrière, de côté, etc.). Par la suite, les élèves explorent comment s'exprime la marionnette (ex. : ils doivent présenter sans mot leur marionnette à l'aide de deux images choisies, l'une qui traduit une émotion et l'autre une action).

Ensuite, deux par deux, à l'aide de la banque d'images d'actions et d'émotions, les élèves provoquent une rencontre avec deux marionnettes.

Puis, le scénario doit être complété. En petits groupes, les élèves doivent compléter des petites histoires trouées écrites par les artistes, en s'inspirant de la banque d'images d’émotions et d’actions. Puis, ils font leur proposition au reste de la classe, lors de courtes scènes.


Conditions particulières

L'atelier peut nécessiter la location de marionnettes au coût maximum de 100 $.

Autres conditions particulières

Il est possible de donner l'atelier dans la classe si les meubles peuvent être déplacés afin de libérer un espace de jeu ; sinon, prévoir un local où il est possible de bouger librement. L'atelier nécessite également l'utilisation d'une chaîne stéréophonique.


Pour information

Diane Loiselle
Téléphone : 514 277-7981
Télécopieur : 514 277-4493
Courriel : dloizelle@hotmail.com

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Non

Offert aux classes

Préscolaire, 1re primaire, 2e primaire, 3e primaire, 4e primaire, 5e primaire, 6e primaire

Offert dans les régions

Toutes les régions

Haut de page