Partager Partager Imprimer la page.  

Les artistes à l'école


Montréal

Une école accueille un artiste ou un écrivain.

Lisa Sfriso

Cinéma et vidéo, Médias et multimédia
Scénarisation et réalisation

Présentation

Lisa Sfriso

Lisa Sfriso est une cinéaste engagée qui considère qu’elle a un grand rôle à jouer étant artiste : celui de créer des œuvres accessibles et utiles qui percent l’indifférence et font naître réflexions et émotions. Son court métrage Les Adieux, sur le deuil et l’enfance, s’est démarqué en remportant le concours Cours écrire ton court!, en 2005, de même que le prix Silence, on court du Meilleur court métrage canadien et le Prix du public au festival Cinémental, et le Prix du public Enfance au Festival du film court francophone de Vaulx-en-Velin (France). Son long métrage documentaire À Contre-courant a remporté le Prix du public Télé-Québec pour le meilleur documentaire lors de la 31e édition des Rendez-vous du cinéma québécois.

Approche et type d'activités proposées



Pour elle, le documentaire est un moteur de changement social. La motivation qui l’anime est de poser son regard sur les exclus, ceux qu’on entend peu, qui vivent et œuvrent dans l’ombre. Dès ses premiers films documentaires, qui abordaient l’analphabétisme au Québec, Lisa Sfriso s’est définie comme documentariste engagée qui traite des enjeux de société. Avec Un toit, un droit, sur le droit au logement et À Contre-courant sur le passage de l’implication citoyenne à l’engagement politique, elle a poursuivi cette démarche. Ses projets de fiction s’inspirent aussi du réel et d’événements de sa propre vie. Ils touchent des aspects de la vie qui concernent tout le monde : la puberté avec Les Années papillon, le deuil avec Les Adieux. Lisa Sfriso aime raconter des histoires qui sauront émouvoir le public, le faire réfléchir.

Exemples d’activités

Atelier 1

Ensemble, on fait du cinéma!

Cet atelier vise à développer la créativité des élèves. Après la projection d’un court métrage de l’artiste (Les Adieux ou Les Années papillon) et une brève présentation sur le processus de création adapté au groupe d’âge, les élèves participeront en groupe à une séance de remue-méninges. Cet exercice permettra de trouver un thème qui leur tient à cœur. La classe devra par la suite voter pour celui qu’elle préfère. À partir du thème choisi, la classe sera divisée en trois sous-groupes afin de développer une idée de scène. Chaque sous-groupe devra décider du déroulement de la scène et faire le scénarimage (avec l’aide de l’artiste) de sa scène. Les élèves devront par la suite venir jouer leur scène devant la classe. Chaque scène sera filmée par les étudiants. L’atelier se termine par la présentation des trois scènes et un retour en grand groupe sur l’expérience. L’enseignant pourra, s’il le désire, poursuivre l’expérience sur une plus longue période.

Atelier 2

L’envers du décor et l’écriture : un travail d’équipe

Les objectifs de cet atelier sont d’initier les élèves aux professions créatives essentielles à la création d’un film de fiction (de l’idée originale au montage) et de favoriser la créativité et le travail d’équipe. Les élèves pourront explorer les métiers du cinéma à partir d’un film de l’artiste et d’extraits du making-of de ce film (Les Adieux pour le primaire, Les Années papillon pour le secondaire). Après projection et retour en grand groupe, la classe sera divisée en équipe pour le jeu-questionnaire Qui fait quoi? portant sur les métiers qui se cachent derrière la caméra (interactif et adapté selon le niveau).

Une fois le processus de création démystifié, les élèves sont invités à exercer le travail de créateur. En équipe de trois ou quatre, ils seront invités à trouver l’idée d’un court film de fiction qu’ils souhaiteraient écrire et réaliser, sous la supervision et les bons conseils de l’artiste. Ces idées seront par la suite présentées par les élèves au reste de la classe. Une deuxième séance d’écriture collective, supervisée par l’artiste, permettra aux apprentis cinéastes de peaufiner leurs idées. L’enseignant pourra, s’il le désire, poursuivre le travail d’écriture ultérieurement, avec la collaboration ponctuelle de l’artiste. Cette collaboration pourrait aussi se poursuivre pour la réalisation.

Atelier 3

Primaire (3e, 4e, 5e et 6e année)
Adaptation scolaire (préscolaire et primaire)
Secondaire (1re, 2e, 3e, 4e et 5e année)
Adaptation scolaire (secondaire)

Documentaire et citoyenneté : l’art de raconter la vraie vie

Objectifs :

– faire réfléchir et échanger les élèves sur la citoyenneté en lien avec la création documentaire;

– développer leur sens critique et leur créativité par la création d’un court projet documentaire.

À partir d’extraits de films documentaires, principalement ceux de la cinéaste, les élèves seront invités à découvrir l’art du documentaire engagé en lien avec la citoyenneté. Autour de projection d’extraits, de discussions et de mises en situation (adaptés selon le niveau), les élèves découvriront deux éléments importants en documentaire : le point de vue de l’auteur et l’engagement du cinéaste envers son sujet. Les élèves seront par la suite invités à une séance de remue-méninges animée par l’artiste afin de déterminer des sujets qui sont importants pour eux et qui pourraient interpeller les autres élèves de leur école. La classe sera par la suite divisée en sous-groupes afin de développer leur projet documentaire : trouver ce qu’ils ont à dire, ce qu’ils aimeraient filmer et pourquoi. L’artiste filmera avec les élèves une courte présentation vidéo qui sera présentée à toute la classe en fin d’atelier. Si l’enseignant le désire, les élèves pourraient scénariser et réaliser leur projet documentaire en collaboration avec l’artiste sur plus d’un atelier.


Conditions particulières

Atelier 1 – Ensemble, on fait du cinéma! : des frais supplémentaire de 100 $ pour l’équipement vidéo de l’artiste si l’école ne possède pas de caméra vidéo. Il sera aussi nécessaire d’avoir accès à un téléviseur ou à un projecteur afin de visionner les films et le résultat du travail des élèves.

Atelier 2 – L’envers du décor et l’écriture : il n’y a pas de frais supplémentaires, mais je dois avoir accès à un téléviseur avec lecteur DVD ou à un projecteur et un ordinateur portable avec lecteur DVD.

Atelier 3 – Documentaire et citoyenneté : des frais supplémentaires de 100 $ pour l’équipement vidéo de l’artiste si l’école ne possède pas de caméra vidéo. Il sera aussi nécessaire d’avoir accès à un téléviseur ou à un projecteur afin de visionner les films et les présentations des élèves.


Pour information

Lisa Sfriso
Téléphone : 514 495-2405
Courriel : lisasfriso@gmail.com

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Oui

Offert aux classes

Toutes les classes

Offert dans les régions

Capitale-Nationale, Mauricie, Estrie, Montréal, Outaouais, Laval, Lanaudière, Laurentides, Montérégie, Centre-du-Québec

Haut de page