Partager Partager Imprimer la page.  

Les artistes à l'école


Laurentides

Une école accueille un artiste ou un écrivain.

Kim Durocher

Arts visuels
Peinture, dessin, illustration, collage, médiums mixtes

Présentation


Enfant, Kim Durocher a vite découvert que la créativité était sa voie. Plus habile avec un crayon qu’avec tout le reste, ses idées créatives un peu folles l’ont guidée d’un projet à l’autre, accompagnant son cheminement personnel, puis professionnel. L’art est pour elle un mode d’expression par lequel l’artiste raconte son histoire, ainsi que celles des personnages qui l’accompagnent et des univers qui l’habitent.

Les notions de figuration et d’abstraction sont présentes dans ses œuvres, créant un dialogue entre le tangible et l’insaisissable. L’artiste s’applique à la décomposition de l’espace réel pour suggérer l’espace subconscient. Alliages de personnages humains ou d’animaux et de formes organiques ou géométriques ainsi que de motifs répétés, ses œuvres présentent des univers fictifs et colorés, inspirés de la nature et de l’imaginaire. Sa méthodologie de travail implique du dessin, de la peinture, des impressions, du découpage et de l’assemblage.

Son espace créatif est un lieu d’exploration multidisciplinaire. Dans son atelier, Kim conçoit de grandes expositions, de petites illustrations, des ateliers et des produits créatifs pour les artistes en herbe, les artistes de cœur et aussi ceux qui veulent devenir de grands artistes. Elle poursuit une carrière d’artiste multidisciplinaire. De la peinture, à la photographie, en passant par l’impression sur tissu ou la céramique, l’interdisciplinarité est son terrain de jeu favori. Les limites de son atelier n’ont d’égales que celles de son imagination.

Dans sa démarche, les thèmes que l’artiste explore sont abordés sous différents angles. D’un sujet précis peut naître une série de tableaux, desquels découlera une collection de produits. D’une peinture pourrait naître un produit créatif, suivi d’un atelier de médiation. Les projets hybrides sont sa force. Animée par l’idée de rendre l’art accessible, la démocratisation de celui-ci est essentielle à sa démarche.

Titulaire d’un baccalauréat en arts visuels de l’Université Concordia, avec une majeure en Studio Art, l’artiste et illustratrice vit et travaille dans la région des Laurentides. Son travail est représenté par des galeries d’art professionnelles et ses produits sont distribués dans plusieurs boutiques à travers le Québec.

Approche et type d'activités proposées



Le zoo imaginaire

Après une courte présentation de son travail, l’artiste demande aux élèves d’imaginer un zoo hors de l’ordinaire et de nommer différents animaux qui pourraient l’habiter. Chaque élève est alors invité à choisir un animal qu’il souhaite représenter pour le projet. En groupe, on se questionne sur les éléments à illustrer (corps, tête, yeux, pattes, ailes, bec, museau, etc.).

Le matériel est présenté et distribué étape par étape. L’artiste annonce d’emblée la nature du projet collectif, les élèves sont informés que leurs œuvres seront transformées en cours de route.

À l’aide de supports visuels, Kim demande aux élèves d’identifier des motifs qui pourraient leur servir à illustrer les différentes caractéristiques de leur animal (lignes, rayures, pois, cercles, etc.). Les élèves sont alors invités à dessiner leur animal sur du papier cartonné rigide, à l’aide d’un crayon noir gras de type « Wax pencil », en suivant le gabarit de base prédéfini.

Une fois le dessin terminé, l’illustration est complétée par l’ajout de couleurs en utilisant une peinture de type aquarelle. Chaque élève doit alors faire un choix concernant la palette de couleurs qu’il désire utiliser. Le crayon gras offre une certaine résistance à la peinture à base d’eau qui permet aux élèves une créativité dans l’application de la couleur.

Des variantes techniques peuvent être proposées selon les groupes d’âge. Pendant l’activité, l’accent est mis sur une représentation imaginaire de l’animal par opposition à une représentation formelle.

Chaque œuvre terminée est divisée en deux parties égales, selon le gabarit prédéfini au départ. Les œuvres sont disposées sur le sol et, à tour de rôle, les élèves sont invités à interchanger des parties d’œuvres pour créer de nouvelles espèces animales hybrides. Une fois toutes les œuvres réorganisées, on discute du processus de création, des découvertes réalisées, des possibilités infinies de combinaisons. On s’amuse à trouver des noms aux espèces créées.

Cette activité peut être réalisée en collaboration avec d’autres disciplines du domaine artistique ou scolaire. Par exemple l’enseignant de français pourrait demander aux élèves de produire un texte décrivant les caractéristiques, la personnalité et l’histoire d’un des animaux hybrides.

 

Les cœurs qui s’emballent

Il s’agit de la création d’autoportraits symboliques, réalisés en techniques mixtes, inspirés de la série d’œuvres Joie de Kim Durocher, qui s’inspirent des moments de plénitude qui font battre les cœurs et se réfèrent à l’image du cœur pour illustrer le sentiment de bonheur. Organe vital et siège des émotions, on dit de lui qu’il s’emballe lorsque ses battements augmentent sous l’effet d’une sensation émotive de forte intensité. La forme du cœur et les éléments de la nature s’associent dans les œuvres de l’artiste afin d’illustrer l’idée du cœur qui s’emballe pour ces petites choses qui nous rendent heureux.

À l’aide de photographies personnelles et de découpages dans des magazines, les élèves sont amenés à créer un autoportrait symbolique en collage qui représente leurs centres d’intérêt et leurs personnalités réunis dans la forme d’un cœur humain.

Une fois le collage réalisé à l’aide d’un liant acrylique, les élèves sont initiés à différentes techniques utilisées en peinture et techniques mixtes. Ils utilisent des crayons, de la peinture et différents moyens d’expression pour faire ressortir les formes et les idées de leurs collages et œuvres respectives. Initiation aux techniques suivantes : glacis, lavis, création de textures ou transfert photo, selon le groupe.

Durée : série de 2 ou 3 ateliers de 2 heures


Conditions particulières

Besoins particuliers

Tables ou bureaux de travail pour les élèves, tables supplémentaires pour disposer du matériel Lavabo à proximité

Matériel non réutilisable

Le zoo imaginaire

Matériel : papier cartonné ou carton de format rectangulaire qui se divise en 2 parties carrées distinctes à la fin de l’activité, avec une forme de gabarit prédéfinie, crayons noirs de type « Wax pencil », pastilles d’aquarelle/gouache à l’eau, pinceaux et ciseaux

Les cœurs qui s’emballent

Matériel : toiles cartonnées, crayons, peinture acrylique, liant acrylique, images de magazines, découpures de journaux, papiers décoratifs et photographie personnelles


Pour information


Téléphone : 514-583-2629
Courriel : kimdurocher.art@live.ca

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Non

Offert aux classes

Toutes les classes

Offert dans les régions

Toutes les régions

Haut de page