Partager Partager Imprimer la page.  

Actualités

Le Wapikoni mobile partenaire de l’UNESCO


La Commission canadienne pour l'UNESCO (CCUNESCO) et le Wapikoni mobile ont annoncé le 9 novembre dernier l'établissement d'un partenariat officiel entre le Wapikoni et l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), à Paris.

« Le Wapikoni agira à titre consultatif auprès de l'UNESCO pour faire entendre les voix des jeunes autochtones sur les questions qui les concernent, notamment en matière de droits autochtones et de patrimoine immatériel. Le partenariat officiel avec l'UNESCO est un engagement mutuel à collaborer dans un esprit de tolérance et de solidarité dans l'intérêt de l'humanité et le respect des identités culturelles. » (Wapikoni mobile)

Depuis 2006, notamment grâce au soutien du ministère de la Culture et des Communications, plus de 4 300 jeunes ont eu la chance de participer au Wapikoni mobile, permettant la création de 920 films et de 600 enregistrements musicaux. Les retombées de ces activités sont réelles; elles permettent aux jeunes de se réapproprier à long terme leurs langues et leurs cultures en leur donnant les moyens de raconter eux-mêmes leur Histoire.

Fondé en 2004 par la cinéaste Manon Barbeau avec le Conseil de la nation atikamekw et le Conseil des jeunes des Premières Nations du Québec et du Labrador, le Wapikoni mobile se rend, à l’aide de studios ambulants, dans les communautés autochtones du Québec pour offrir aux jeunes des ateliers de création cinématographique et musicale. Depuis sa création, les activités du Wapikoni mobile se sont déployées au Canada et à l’international.

En savoir plus

Haut de page