Partager Partager Imprimer la page.  

Actualités

Appel de projets pour le Programme de promotion du français lors d’activités culturelles 2016‑2017


Vous êtes un organisme? Vous souhaitez réaliser une ou plusieurs activités culturelles axées sur la valorisation et la célébration de la langue française? Vous êtes peut-être admissible à une subvention dans le cadre du Programme de promotion du français lors d’activités culturelles (PFAC). Pour le savoir, consultez l’appel de projets. Vous pourrez ensuite remplir le formulaire d’inscription et faire parvenir votre demande d’ici le 27 janvier 2017.

Critères d’admissibilité

Le PFAC subventionne des projets qui :

  • mettent un accent particulier sur l’utilisation, la valorisation et la célébration du français lors d’activités culturelles existantes ou nouvellement créées;
  • visent précisément à sensibiliser le public – notamment les jeunes et les groupes dont le français n’est pas la langue maternelle – à la richesse et à la vitalité de la langue française ainsi qu’à l’importance de bien la maîtriser;
  • font appel à un mode d’expression fondé sur la langue française, tel que la poésie, la chanson, le théâtre, la littérature ou le cinéma;
  • ciblent un public particulier, clairement désigné, auprès duquel la promotion du français est jugée pertinente;
  • sont réalisés avant le 31 janvier 2018.

Quelques précisions 

    • La subvention accordée ne peut excéder 25 000 $ et ne doit pas représenter plus de 50 % des dépenses admissibles. 
    • Un organisme ne peut bénéficier qu’une seule fois du PFAC au cours d’un même exercice financier. 
    • L’organisme doit fournir une stratégie précise, qui dépasse le seul fait que l’activité ou la manifestation culturelle proposée se déroule en français. 
    • Seules les dépenses directement liées au projet sont admissibles. Elles ne doivent pas faire l’objet d’un financement dans le cadre d’un autre programme offert par d’autres organismes gouvernementaux.
    • Les dossiers doivent être complets, concis, clairs et fondés sur des données exactes pour être soumis à l'évaluation. 
    • Les demandes des organismes qui soumettent l’ensemble de leur programmation sans préciser, dans la présentation et le budget, les éléments liés aux objectifs du programme seront automatiquement rejetées.

Publié le 8 décembre 2016.

Haut de page