Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Entretiens Jacques Cartier à Lyon

« Nous pouvons tous nous réjouir de l'adoption de la convention sur la diversité des expressions culturelles, mais les prochaines étapes sont toutes aussi cruciales. » - La ministre Line Beauchamp

Lyon, le lundi 5 décembre 2005 – La ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la région de Montréal, Mme Line Beauchamp, a participé aujourd'hui à un colloque sur la diversité des expressions culturelles dans le cadre des dix-huitièmes Entretiens Jacques Cartier. Elle a profité de l'occasion pour dévoiler une nouvelle étude réalisée par M. Ivan Bernier, professeur associé à la Faculté de droit de l'Université Laval, en collaboration avec Mme Hélène Ruiz Fabri, professeure à l'Université de Paris I - Panthéon Sorbonne, sur les perspectives d'action liées à la mise en œuvre de la Convention de l'UNESCO adoptée le 20 octobre dernier.

À titre d'exemples de propositions d'action, on trouve notamment des suggestions sur le calendrier à respecter en fonction de la Conférence générale de 2007, sur la composition et les travaux que pourrait engager la Conférence des Parties, ainsi que sur les enjeux spécifiques qui pourraient être pris en compte par le Comité intergouvernemental.

« Pendant ce colloque qui a réuni de nombreux intervenants clés de l'adoption de la Convention par l'UNESCO, nous avons fait un pas de plus dans la mobilisation des efforts en fonction des étapes à venir, soit la ratification de la convention par le plus grand nombre d'États et sa mise en œuvre dynamique », a déclaré Mme Beauchamp. La Ministre a également salué la fructueuse collaboration franco-québécoise qui, comme pour l'élaboration et l'adoption de la Convention, devait s'avérer un succès pour les étapes à venir.

La Ministre a tenu à rappeler que le Québec est devenu le premier État au monde à approuver la Convention par un vote unanime de l'Assemblée nationale le 10 novembre dernier. « En plus de réaffirmer la place de la culture et de la création parmi les grands enjeux mondiaux et de saluer le leadership du Québec dans la défense de sa culture, les parlementaires québécois, sans égard à leur allégeance politique, ont reconnu le droit des États de soutenir leurs artistes, leurs créateurs, leurs industries culturelles. En faisant ce geste historique le 10 novembre 2005, le Québec invitait le Canada à devenir le premier pays à ratifier la Convention, ce qu'il a fait quelques jours plus tard », a-t-elle souligné.

À l'occasion de sa présence à Lyon, la Ministre a reçu la médaille du Centre Jacques Cartier lors d'une réception réunissant notamment le premier ministre et président du conseil d'administration du Centre Jacques Cartier, M. Raymond Barre, le sénateur et président du Conseil général du Rhône, M. Michel Mercier, et le directeur du Centre Jacques Cartier, M. Alain Bideau. Mme Beauchamp a également eu un bref entretien avec le directeur général de l'Institut Lumière et directeur artistique du Festival de Cannes, M. Thierry Frémaux. Leurs discussions ont porté essentiellement sur le cinéma québécois et sur la mission de l'Institut Lumière, situé dans la maison familiale des inventeurs du cinématographe, les frères Auguste et Louis Lumière.

Source :

Sophie Magnan
Conseillère en communication
Ministère de la Culture et des
Communications
Tél. : 418 380-2363, poste 7219

Information :

Véronik Aubry
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de la Culture
et des Communications
Tél. : 418 380-2310

Haut de page