Partager Partager

Communiqués

Le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal unissent leurs efforts pour protéger le caractère patrimonial du quartier chinois de Montréal

Québec, le 26 mai 2021. – La ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, et la mairesse de Montréal, Mme Valérie Plante, annoncent aujourd’hui la formation d’un comité de travail sur la protection patrimoniale du quartier chinois montréalais. Présidé par la Ville de Montréal, le comité aura pour mission de trouver les meilleurs moyens de préserver l’identité de ce quartier de la métropole. Au cours des prochains mois, il formulera des recommandations sur une stratégie globale de protection et de mise en valeur du quartier.

Les travaux du comité de travail serviront à définir les moyens et les outils à déployer à différentes échelles pour remplir un objectif commun : le maintien de la spécificité des attraits du quartier chinois de Montréal qui en font un lieu d’attachement et de rencontres important pour la population, tout comme pour les visiteurs.

Par exemple, les éléments sur lesquels le comité pourra se pencher seront :

  • des outils normatifs et de protection (identification, citation, classement, etc.);
  • la vitalité commerciale;
  • le patrimoine immatériel.

Les organisations et groupes suivants ont été sollicités pour faire partie du comité avec la Ville de Montréal et le ministère de la Culture et des Communications :

  • Héritage Montréal;
  • Groupe de travail sur le quartier chinois;
  • citoyens et/ou commerçants du quartier chinois;
  • arrondissement de Ville-Marie.

Rappelons qu’en 2019, l’arrondissement de Ville-Marie a donné un mandat de consultation au Centre d’écologie urbaine de Montréal visant l’élaboration d’un plan d’action spécifique au quartier. Grâce à cette collaboration avec différents intervenants sensibles à la préservation du caractère patrimonial du quartier chinois, le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal souhaitent qu’il demeure un élément distinctif de la métropole et un attrait qui participe à sa vitalité culturelle, sociale et économique.

Citations

« Si le quartier chinois de Montréal illustre le métissage culturel de la ville, il est également le reflet de notre société ouverte et accueillante. Depuis sa fondation à la fin du 19e siècle jusqu’à nos jours, il est devenu un attrait patrimonial et touristique qui participe à la vitalité économique de la métropole. Cet attrait réside notamment dans les éléments architecturaux qui le composent. Certains lui confèrent un caractère distinctement “chinois”, alors que d’autres appartiennent à l’héritage patrimonial de Ville-Marie. Il en résulte un ensemble unique en Amérique du Nord dont nous sommes fiers et que nous devons protéger et valoriser. Le comité de travail dont nous annonçons aujourd’hui la formation nous aidera assurément dans cette voie. »

Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications

« Je suis heureux de voir que notre gouvernement en partenariat avec la Ville de Montréal protège le caractère si particulier du quartier chinois. Tous les membres du comité ont à cœur de conserver son caractère unique. Enfin, de par sa diversité, il nous permet à tous de découvrir le côté culturel qui lui est propre. Il s’agit d’une richesse que nous avons tous le devoir de mettre en valeur et qui prouve que le Québec est une nation ouverte sur le monde. »

Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval

« Le quartier chinois fait partie de l’identité de Montréal et sa protection est l’affaire de tous. La pression immobilière qui est exercée sur le quartier met en péril le patrimoine de ce lieu unique de rencontres, d’échanges et de commerce. L’importance que nous accordons à la préservation de l’identité de ce lieu emblématique et notre soutien à la communauté montréalaise d’origine chinoise qui la fait vivre depuis plus d’un siècle sont clairs. Je salue la collaboration du gouvernement du Québec qui nous permettra de protéger et de valoriser le quartier chinois pour les générations à venir. »

Valérie Plante, mairesse de Montréal

« Le quartier chinois de Montréal est l’un des plus anciens quartiers de la ville, le seul Chinatown au Québec et l’un des rares au pays présentant encore une importante authenticité. C’est un écosystème vivant qui demeure un maillon fort de connexion et de transmission intergénérationnelle pour tous les Montréalais de descendance asiatique. Pour éviter la disparition des pratiques culturelles qui font du quartier un point d’ancrage de la communauté, il est essentiel de sauvegarder le bâti ancien – par ailleurs remarquable – dans lequel s’incarne l’intangibilité. C’est avec plaisir que nous partagerons nos expertises au sein de ce comité dans l’élaboration d’outils de planification et de mesures de protection afin d’assurer un développement harmonieux du quartier tout en veillant à la pérennité de ce lieu unique à Montréal et au Québec. »

Jonathan Cha, membre du Groupe de travail sur le quartier chinois

« Héritage Montréal reçoit avec grand intérêt l’annonce de cette étroite collaboration au plus haut niveau entre le ministère de la Culture et des Communications et la Ville de Montréal pour protéger le patrimoine bâti et humain du quartier chinois, un des secteurs les plus anciens de la métropole. Face aux pressions immobilières, le temps presse. C’est donc avec intérêt que nous recevons l’invitation à collaborer avec les autorités et la communauté pour assurer rapidement à ce patrimoine la protection nécessaire. »

Dinu Bumbaru, directeur des politiques d’Héritage Montréal

Haut de page