Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Classement : Site patimonial des Tours-de-Guet-de-Sainte-Flavie

Bien d’intérêt patrimonial dans le Bas-Saint-Laurent – La ministre de la Culture et des Communications procède au classement du site patrimonial des Tours-de-Guet-de-Sainte-Flavie

Québec, le 12 août 2020. – La ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, annonce le classement, en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, du site patrimonial des Tours-de-Guet-de-Sainte-Flavie. Par ce geste, elle souhaite préserver les valeurs historique, architecturale et paysagère qui caractérisent les tours de guet et leurs terrains.

Érigées entre 1940 et 1942, les deux tours de guet témoignent des activités de la 9e École de bombardement et de tir de Mont-Joli, qui a contribué à la formation de pilotes et de membres d’équipage canadiens et alliés pendant la Seconde Guerre mondiale. Cette école était la seule du genre établie au Québec et a été la plus importante au Canada. Les deux tours construites aux extrémités de Sainte-Flavie permettaient aux formateurs de surveiller les exercices de tir effectués par les apprentis mitrailleurs au-dessus du fleuve Saint-Laurent. Avec la fin du conflit mondial, les deux tours ont perdu leur fonction militaire et ont plus tard été transformées en résidences secondaires.

Les deux tours de guet composant ce site patrimonial sont représentatives des bâtiments construits par l’armée dans les aérodromes pendant la Seconde Guerre mondiale. Il s’agit de bâtiments qui se veulent avant tout fonctionnels; ils présentent des volumes simples et une ornementation dépouillée. Très peu de bâtiments de ce type ont été conservés au Québec et au Canada.

Citation

« Ces deux constructions ont une grande valeur culturelle et symbolique. Elles sont d’abord parmi les rares tours du même type qui ont pu traverser le temps en demeurant intactes. Elles nous rappellent ensuite un chapitre très important de notre histoire, au cours duquel les militaires québécois ont joué un rôle majeur pour mettre fin au conflit le plus meurtrier de l’histoire. Par ce classement effectué en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, notre gouvernement fait preuve d’une salutaire vigilance dans la préservation d’un patrimoine dont la population du Bas-Saint-Laurent et du Québec est très fière. »

Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications

Liens connexes

Répertoire du patrimoine culturel du Québec

Haut de page