Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Un soutien additionnel de près de 2 M$ au Plan d’action sur le livre

Montréal, le 14 novembre 2017. – À la veille du Salon du livre de Montréal, la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de Protection et de la Promotion de la langue française, Mme Marie Montpetit, a annoncé une aide additionnelle de près de 2 M$ au Plan d’action sur le livre. Cette somme vise à prolonger d’une année les retombées du Plan lancé en 2015 et à en poursuivre certaines mesures.

L’aide comprend 1 000 000 $ pour l’industrie du livre, versée par l’entremise des programmes de la Société de développement des entreprises culturelles. Elle comprend aussi un montant de 100 000 $ pour préparer la présence du Québec à la Foire de Francfort, en 2020, le plus important événement mondial de vente de droits pour lequel le Canada sera l’invité d’honneur. À ces sommes s’ajoute un investissement de 870 000 $ pour l’acquisition, par les bibliothèques scolaires des écoles primaires et secondaires, de livres de littérature jeunesse éditée au Québec. Il s’agit d’une mesure pour renforcer la littératie, favoriser l’apprentissage de la lecture et inciter les jeunes à découvrir des auteurs québécois dès le plus jeune âge.

La mise en œuvre du Plan d’action sur le livre a contribué à la consolidation du secteur québécois du livre, un secteur dont la vitalité est manifeste. Les librairies et les éditeurs québécois agréés bénéficieront notamment de ce soutien financier supplémentaire.

La ministre Montpetit annonce également que la subvention annuelle accordée aux bibliothèques publiques autonomes s’élève maintenant à 20,1 M$ pour 2017-2018. Bonifiée grâce au Plan d’action sur le livre, cette somme est distribuée à 172 bibliothèques de municipalités de plus de 5 000 habitants pour l’enrichissement de leurs collections documentaires et elle permet notamment d’encourager l’achat de livres et de publications en série édités au Québec.

Citation :

« Je suis fière d’annoncer aujourd’hui des sommes supplémentaires visant à donner une plus grande portée à un plan d’action qui a permis la mise en œuvre de mesures structurantes. Nous allons ainsi permettre à la chaîne québécoise du livre de poursuivre son élan des dernières années, en plus de soutenir les démarches d’exportation des éditeurs québécois pour assurer un rayonnement de notre littérature à l’international.

Je me réjouis de cet investissement puisqu’il permettra également d’encourager l’éveil des jeunes à la lecture et à la littérature jeunesse québécoise. Il est essentiel de leur offrir un plus grand accès à nos auteurs jeunesse au moment déterminant où ils développent leur intérêt pour la lecture.

Nous réitérons notre appui au réseau québécois des bibliothèques publiques autonomes avec un investissement de 20,1 M$ pour le développement de leurs collections documentaires, une autre démonstration de l’importance qu’accorde notre gouvernement au livre et à la lecture. »

Mme Marie Montpetit, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française.

Faits saillants : 

  • Les sommes consacrées à la poursuite du Plan d’action sur le livre seront administrées par la Société de développement des entreprises culturelles et le ministère de la Culture et des Communications. Elles se répartissent comme suit :
    • 450 000 $ pour l’aide aux librairies agréées;
    • 250 000 $ en appui financier au secteur du livre dans divers projets et activités;
    • 300 000 $ pour soutenir les éditeurs dans l’exportation de titres québécois;
    • 100 000 $ pour appuyer la présence québécoise à la Foire du livre de Francfort, en 2020, où le Canada sera à l’honneur;
    • 870 000 $ pour l’acquisition de livres de littérature jeunesse édités au Québec pour les élèves du primaire et du secondaire.
  • La somme de 1,3 M$ a été ajoutée à l’enveloppe de 18,8 M$ du programme destiné aux bibliothèques publiques autonomes cette année, pour un total de 20,1 M$ en 2017-2018. Cette augmentation a été rendue possible grâce au Plan d’action sur le livre. Cette aide financière favorise l’accès aux livres et aux différentes ressources documentaires sur l’ensemble du territoire et encourage l’achat de titres édités au Québec dans les librairies agréées du Québec.
  • Le Plan d’action sur le livre lancé en avril 2015 comportait 12 mesures structurantes pour favoriser l’accès au livre, mettre en valeur l’édition québécoise et optimiser la performance des librairies agréées du Québec. Ces mesures, destinées au premier chef aux libraires agréées, mais aussi aux auteurs, aux éditeurs agréés et aux bibliothèques publiques, ont été soutenues par des investissements de 12,7 M$ sur deux ans.

Lien connexe

– 30 –

Haut de page