Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Félix Leclerc est désigné personnage historique du Québec

Saint-Pierre-de-l'Île-d'Orléans, le 7 février 2014 – La première ministre du Québec et députée de Charlevoix–Côte-de-Beaupré, Pauline Marois, accompagnée du ministre de la Culture et des Communications, Maka Kotto, et de la ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, ministre du Travail, ministre responsable de la Condition féminine et ministre responsable des régions de la Capitale‑Nationale et de la Chaudière-Appalaches, Agnès Maltais, a procédé à deux annonces importantes dans le cadre des célébrations du 100e anniversaire de naissance de Félix Leclerc.

D'abord, Félix Leclerc sera désigné personnage historique en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel. De plus, une aide financière de 235 000 $ sera octroyée à la Fondation Félix-Leclerc.

« Par ces gestes, nous assumons notre devoir de mémoire envers ce grand homme et l'œuvre qu'il nous a léguée. Félix Leclerc était fier d'être Québécois, et cette fierté, il l'a incarnée d'une manière éloquente, en la mettant en chansons et en la transmettant à ses concitoyens », a déclaré Pauline Marois.

Désignation de Félix Leclerc comme personnage historique

Cette désignation témoigne de l'influence que l'artiste a exercée dans l'histoire du Québec. Considéré comme l'une de nos plus grandes personnalités culturelles, il a participé, avec l'ensemble de son œuvre, à façonner l'identité collective des Québécoises et des Québécois. Outre sa participation à des émissions et à des séries radiophoniques et son œuvre littéraire, c'est sa carrière de chansonnier qui a marqué profondément le Québec. En effet, Félix Leclerc a composé près de 150 chansons, et sa carrière l'aura mené jusqu'en Europe.

« Pendant des années, Félix Leclerc a été pour la Francophonie l'incarnation du Québec, et quelle incarnation! Fort et doux, fier et humble, il a été toute sa vie amoureux de ce Québec qu'il a, à bien des égards, permis de définir. Nous saluons aujourd'hui la contribution de cet immortel et lui rendons un hommage plus que mérité. Merci, Félix! », a ajouté Maka Kotto.

Aide financière pour l'Espace Félix-Leclerc

Le soutien financier du ministère de la Culture et des Communications à la Fondation Félix-Leclerc, d'un montant total de 209 000 $, permettra la réalisation de deux projets à l'Espace Félix-Leclerc. D'abord, 159 000 $ seront attribués pour la mise en œuvre de l'exposition La vie, l'amour, la mort, et 50 000 $, pour la réalisation du projet de Robert Lepage Les Sentiers sonores. Ces deux projets sont soutenus par le programme Aide aux projets du Fonds du patrimoine culturel québécois.

« À titre de ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, et comme Québécoise, j'ai une affection particulière pour ce lieu d'interprétation qui, à l'entrée de l'île et à quinze minutes du centre‑ville de notre capitale, nous présente la vie et l'œuvre de Félix Leclerc. Ces magnifiques paysages, cette riche terre patrimoniale, ces villages historiques, le poète les a fait découvrir au monde entier par ses chansons », a mentionné Agnès Maltais.

Par ailleurs, le Secrétariat à la Capitale-Nationale contribuera, dans le cadre du 100e anniversaire de naissance du poète, à l'installation d'une sculpture en terre en son honneur dans les jardins de l'Espace Félix-Leclerc. La participation financière du Secrétariat s'élèvera à 50 000 $, sur un coût total de réalisation de 85 000 $.

Le ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur attribuera quant à lui 26 500 $ à la Fondation Félix-Leclerc pour permettre à l'exposition La vie, l'amour, la mort de réaliser une tournée en Europe, en 2014.

« Félix Leclerc a longtemps été un ambassadeur de la culture québécoise, particulièrement en Europe francophone. La tournée de cette exposition permettra aux Européennes et aux Européens, francophones et francophiles, de découvrir ou d'approfondir leurs connaissances de l'œuvre magistrale de Félix Leclerc, mais également de la richesse du patrimoine culturel québécois », a tenu à souligner Jean‑François Lisée, qui ne pouvait malheureusement être présent lors de l'annonce.

Registre du patrimoine culturel du Québec

De l'information additionnelle concernant Félix Leclerc ainsi que tous les éléments patrimoniaux inscrits au Registre du patrimoine culturel du Québec (RPCQ) sont disponibles au www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca. De nouveaux outils de diffusion du patrimoine culturel s'ajoutent également au RPCQ, permettant de découvrir toute sa richesse et sa diversité, en le rendant accessible à tous. En effet, une partie du contenu du RPCQ se trouve maintenant sur le portail des données ouvertes du gouvernement du Québec, au www.données.gouv.qc.ca, ainsi que sur le réseau social Pinterest, sous forme d'expositions virtuelles, au www.pinterest.com/rpcq.

Une formation en ligne est aussi offerte, à l'adresse www.formation-patrimoine.mcc.gouv.qc.ca. Composée de capsules vidéo et d'activités d'apprentissage, elle présente les notions de base de la Loi sur le patrimoine culturel et explique les rôles et les responsabilités de chacun pour favoriser la connaissance, la protection, la mise en valeur et la transmission du patrimoine culturel.

– 30 –

Haut de page