Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Plan culturel numérique du Québec

Le député Michel Matte souligne un investissement de près de 60 000 $ à la Corporation des lieux historiques de Pont-Rouge

Québec, le 17 mai 2016. – Le député de Portneuf, M. Michel Matte, au nom de la ministre suppléante de la Culture et des Communications, responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Mme Hélène David, profite du lancement de la programmation de la Corporation des lieux historiques de Pont-Rouge pour souligner l’aide financière gouvernementale de 59 691 $ qui a servi à l’adaptation de ce lieu de diffusion des arts de la scène à l’ère numérique.

« Ces installations numériques permettent à nos artistes de tirer le meilleur parti de la révolution technologique en cours et donnent certainement un nouveau souffle aux activités programmées dans les différents lieux de diffusion. Cette aide à la Corporation des lieux historiques de Pont-Rouge est la concrétisation du déploiement territorial du Plan culturel numérique du Québec », a mentionné la ministre David.

« Depuis le début, le Moulin Marcoux, géré par la Corporation des lieux historiques de Pont-Rouge, est un catalyseur du développement culturel grâce à sa programmation riche et diversifiée, mais aussi à la place qu’il fait à la population portneuvoise. Cette aide financière lui a permis de moderniser ses équipements, augmentant ainsi les possibilités en matière de création et de présentation de spectacles dans la région », a ajouté M. Matte.

Rappelons que le gouvernement du Québec avait donné le mandat au Réseau indépendant des diffuseurs d’événements artistiques unis (RIDEAU) de mettre en œuvre cette mesure qui découle du Plan culturel numérique du Québec, en lui demandant d’agir en concertation avec le milieu et de mettre à profit son expertise. Une somme totale de 5 173 451 $ a été répartie entre 82 diffuseurs pluridisciplinaires spécialisés de toutes les régions du Québec.

Le Plan culturel numérique du Québec
Lancé en septembre 2014, le Plan culturel numérique du Québec prévoit un investissement de 110 M$, échelonné sur sept ans, afin d’accompagner tous les secteurs culturels dans leur appropriation du numérique.

Le Plan culturel numérique a pour but de donner les moyens aux acteurs du milieu culturel de créer et d’innover dans un contexte technologique en pleine effervescence, et de favoriser la diffusion de la culture québécoise au plus grand nombre, sur les marchés locaux, nationaux et internationaux. Il découle d’une concertation sans précédent du gouvernement du Québec, des organismes issus des milieux artistiques et culturels ainsi que des sociétés d’État du domaine de la culture.

– 30 –

Haut de page