Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Le réseau des bibliothèques de Montréal bonifie sa collection numérique

Montréal, le 22 avril 2016. – La ministre suppléante de la Culture et des Communications, responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Mme Hélène David, ainsi que la responsable de la culture, du patrimoine, du design, d’Espace pour la vie ainsi que du statut de la femme de la Ville de Montréal, Mme Manon Gauthier, annoncent un investissement de 395 550 $ dans le réseau des bibliothèques de Montréal afin de permettre l’acquisition de quelque 12 300 livres numériques.

« Je me réjouis de cette bonification qui vient favoriser l’accès au livre, lequel demeure, à mes yeux, un puissant instrument social, culturel et éducatif. Au cours des dernières décennies, la relation des citoyens avec la culture a grandement évolué, et cela se reflète aussi dans le domaine du livre, où la technologie tend à changer les habitudes. Il était devenu nécessaire de s’adapter et d’augmenter l’offre de livres numériques », a mentionné Mme David.

« L’intérêt pour le livre numérique est indéniable et a pratiquement doublé au cours des deux dernières années dans le réseau des bibliothèques de Montréal. Notre objectif est de consacrer 15 % des nouvelles acquisitions à l’achat de livres numériques d’ici 2020. Cet investissement permettra à nos bibliothèques d’accroître leur collection afin d’offrir aux citoyens l’accès à des titres numériques correspondant davantage à leur utilisation », a déclaré Mme Gauthier.

En début d’année, une entente est intervenue entre la Ville de Montréal et le ministère de la Culture et des Communications dans le cadre de son Plan d'action sur le livre. Un montant de 226 800 $ en a découlé afin de bonifier l’offre de services numériques des bibliothèques de Montréal. Cette entente est aujourd’hui majorée de 168 750 $, pour un total de 395 500 $.

Une tendance en forte croissance

La Bibliothèque numérique de Montréal offre le prêt de livres numériques, l’accès à de la lecture en ligne, à des journaux et à des revues de partout dans le monde, de même que l’écoute en ligne de musique variée. Par ailleurs, des formations en informatique et l’apprentissage des langues sont également disponibles. L’utilisation de ces services est en forte croissance. À titre d’exemple, le prêt de livres numériques est passé de 44 881 prêts en 2013, à 70 533 en 2014 et à 122 068 en 2015. Il s’agit d’une augmentation de 172 % en trois ans.

Pour plus d’information sur ce qu’offre la Bibliothèque numérique, visitez la page web dédiée à cet effet.

– 30 –

Haut de page