Partager Partager

Communiqués

Bien d’intérêt patrimonial à Montréal – La ministre Nathalie Roy émet un avis d’intention de classement pour le site patrimonial de Maisonneuve

Québec, le 30 mars 2021. – La ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, a signé un avis d’intention de classement pour le site patrimonial de Maisonneuve, situé dans l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, à Montréal. Alors que l’Assemblée nationale vient d’adopter à l’unanimité le projet de loi 69 donnant plus de mordant à la Loi sur le patrimoine culturel, la ministre souhaite que les valeurs historique, urbanistique, paysagère, architecturale et artistique de ce site soient protégées et préservées. Grâce à cet avis d’intention de classement, le site est en voie d’être classé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel. Ce geste témoigne ainsi de la volonté gouvernementale de traiter avec la plus grande considération les valeurs patrimoniales qui caractérisent cet ensemble de bâtiments.

La ville de Maisonneuve est fondée en 1883. Elle connaît une croissance fulgurante et figure au cinquième rang des villes industrielles canadiennes en 1910. Sous la houlette du maire Alexandre Michaud et de l’échevin Oscar Dufresne, l’ingénieur municipal Marius Dufresne élabore un plan d’aménagement ambitieux qui prévoit la construction d’immeubles de prestige et l’aménagement de parcs et de boulevards urbains. En 1912, l’hôtel de ville et le boulevard Morgan sont inaugurés. Dans les années suivantes, le marché public, la caserne de pompiers et l’édifice du bain et du gymnase publics sont construits, ce qui fragilise les finances publiques de l’administration municipale. En pleine crise économique, la Cité de Maisonneuve est finalement annexée en 1918 à la Ville de Montréal.

Les immeubles et autres éléments compris dans ce site patrimonial sont :

  • l’ancien hôtel de ville, devenu la bibliothèque Maisonneuve;
  • l’ancien marché public;
  • la caserne de pompiers, devenue le Centre Nutrilait;
  • l’édifice du bain et du gymnase publics, devenu le Bain Morgan;
  • le boulevard Morgan, devenu l’avenue Morgan;
  • le parc Morgan;
  • les deux sculptures-fontaines réalisées par Alfred Laliberté.

Citation

« La ville de Maisonneuve a été fondée par des hommes d’affaires qui désiraient y développer une cité industrielle prospère. Le site pour lequel j’émets un avis d’intention de classement témoigne de l’héritage de cette ancienne ville et de l’ambition de ses promoteurs, un pan de notre histoire qui nous rend si fiers. Alors que notre gouvernement vient renforcer la protection de notre patrimoine avec l’adoption du projet de loi 69, nous continuons de protéger et de mettre en valeur les bâtiments patrimoniaux qui font notre fierté, et ce, à la grandeur du Québec. »

Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications

Principales étapes du classement

  1. La ministre signe un avis de son intention de classer un bien et le transmet aux intervenants concernés. Dès ce moment, le bien doit être traité comme s’il était déjà classé.
  2. L’avis d’intention est publié dans un journal local ou régional.
  3. Toute personne intéressée a 60 jours après la transmission de l’avis d’intention au propriétaire pour faire des représentations auprès du Conseil du patrimoine culturel du Québec.
  4. Par la suite, la ministre demande l’avis du Conseil du patrimoine culturel du Québec.
  5. Si elle décide de procéder au classement, la ministre signe un avis de classement. Il peut être signé dans un délai de 90 jours à 1 an après la transmission de l’avis d’intention.
  6. L’avis de classement est transmis aux intervenants concernés.
  7. L’avis est publié à la Gazette officielle du Québec et dans un journal local ou régional.
  8. Le bien patrimonial classé est inscrit au Registre du patrimoine culturel.

Liens connexes

Haut de page