Partager Partager Imprimer la page.  

Partout, la culture – Politique québécoise de la culture

Ligne du temps

Le renouvellement de la politique culturelle s’inscrit dans la continuité de gestes qui ont marqué l’évolution des interventions gouvernementales en culture. En voici quelques-uns.

1919-
1936
Vision culturelle d’Athanase David

Titulaire du Secrétariat de la province, Athanase David est le premier à énoncer les grandes lignes d’une vision culturelle pour le Québec. Il a jeté les bases de nombreuses institutions culturelles, notamment la Commission des monuments historiques, le Service provincial des archives et le Musée de la province de Québec. Il a proposé la Loi pour encourager la production d'œuvres littéraires ou scientifiques, à l’origine des Prix du Québec.

1961 Création du ministère des Affaires culturelles

Georges-Émile Lapalme propose la création d’un ministère de la Culture. Il en devient le premier titulaire.

1965 Livre blanc de Pierre Laporte

Ministre des Affaires culturelles, Pierre Laporte saisit l’importance de doter le Québec d’un cadre culturel et commande un livre blanc sur la culture. Même si l'ouvrage a la facture et la portée d’une véritable politique culturelle, il ne sera jamais approuvé par le Conseil des ministres.

1976 Livre vert de Jean-Paul L’Allier

Jean-Paul L’Allier, ministre des Affaires culturelles, dépose le Livre vert intitulé Pour l’évolution de la politique culturelle. Inspiré de certains thèmes abordés par le ministre Laporte, ce document marquera la réflexion et l’action ministérielles.

1978 Livre blanc de Camille Laurin

Intitulé La politique québécoise du développement culturel, ce livre blanc tente de faire de la culture un projet de développement collectif en proposant une conception élargie de la culture.

1987-
1988
Adoption de lois sur le statut de l'artiste

Le gouvernement se penche sur la condition socio-économique de l’artiste. Il permet ainsi d’établir un rapport de force plus équitable entre les artistes, les producteurs et les distributeurs.

1992 Adoption de la première politique culturelle Notre culture Notre avenir

L’adoption de la politique culturelle du Québec, sous l’impulsion de Liza Frulla, alors ministre des Affaires culturelles, constitue le point de départ d’un nouveau déploiement de l’action de l’État.

1994 Création du CALQ

Transfert au CALQ des responsabilités du ministère des Affaires culturelles concernant le soutien aux créateurs et aux organismes artistiques, dans une dynamique de respect de l’autonomie de la création et de la liberté d’expression.

1995 Ententes de développement culturel avec les municipalités et création de la SODEC

Publication du premier cadre de référence relatif aux ententes de développement culturel avec les municipalités. Ces ententes vont jouer un rôle majeur en cristallisant l'importance des actions de proximité et des services aux citoyens.

La création de la SODEC permet le regroupement de toutes les interventions financières destinées aux entreprises culturelles.

1996-
1997
Remettre l’art au monde

La première politique de diffusion des arts de la scène repose sur deux grands objectifs, soit la sensibilisation et le développement des publics ainsi que l'accès de la population à un éventail diversifié de spectacles partout au Québec.

1997 Protocole d’entente culture-éducation

La signature du Protocole d’entente culture-éducation vise le renforcement des partenariats avec le ministère de l’Éducation. Elle constitue un geste majeur pour conjuguer deux missions complémentaires.

1998-
1999
Le temps de lire, un art de vivre

La première politique de la lecture et du livre propose de nombreuses mesures pour améliorer les services offerts aux citoyens par les bibliothèques publiques et les librairies; la lecture étant la voie par excellence pour acquérir les connaissances.

2000-
2001
Vivre autrement… la ligne du temps

La première politique muséale présente une approche originale, plaçant les citoyens au cœur des préoccupations des institutions muséales.

2005 Mécénat Placements Culture

Le programme Mécénat Placements Culture constitue l’une des principales initiatives pour stimuler les dons des particuliers et des entreprises au profit des organismes culturels.

2005 Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles

L’Assemblée nationale appuie, à l’unanimité, le texte de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles qui sera adoptée par la Conférence de l’Unesco.

2010-
2011
Agenda 21 de la culture

L’Agenda 21 de la culture du Québec vient préciser les principes et les objectifs à viser pour faire de la culture une composante essentielle de la société, intégrée aux dimensions sociale, économique et environnementale du développement durable.

2012 Loi sur le patrimoine culturel

La Loi sur le patrimoine culturel témoigne de l’élargissement de la notion de patrimoine. Cette loi tient compte du rôle croissant des municipalités et confie des pouvoirs aux nations autochtones.

2016 Consultation publique sur le renouvellement de la politique culturelle du Québec

Le 15 février 2016, Hélène David, alors ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, lance les travaux de renouvellement de la politique culturelle du Québec.

Du 6 juin au 29 août 2016, Luc Fortin, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, a procédé à une vaste consultation publique dans les 17 régions administratives du Québec sur le renouvellement de la politique culturelle.

2017 Finalisation et lancement de la nouvelle politique québécoise de la culture

Durant l'été 2017, une consultation publique sur le projet de politique québécoise de la culture a été menée sous forme d'un questionnaire en ligne et d'un forum qui a eu lieu les 5 et 6 septembre à Montréal.

L'adoption de la nouvelle Politique québécoise de la culture est prévue à l'automne 2017.

Haut de page