Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

De gauche à droite : Pierre-Michel Auger, député; Michel Groleau,
maire; Louis-Marie Thériault, président du conseil de fabrique;
Mgr Martin Veillette, ancien évêque de Trois-Rivières.

Conservation du patrimoine à caractère religieux

Pierre Michel Auger annonce 122 616 $ pour des travaux de restauration à l’église Saint-Prosper

Saint-Prosper-de-Champlain, le 6 mai 2016. – Le député de Champlain, M. Pierre Michel Auger, au nom de la ministre suppléante de la Culture et des Communications, responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Mme Hélène David, annonce le versement d’une aide financière de 122 616 $ à la Fabrique Saint-Prosper-de-Champlain pour la restauration de la toiture de l’église Saint-Prosper. Le milieu ajoute une somme de 49 046 $ pour la réalisation de ce projet.

« Le patrimoine religieux est un témoin important de l’histoire et de l’évolution de la société québécoise. Sa conservation s’avère essentielle pour favoriser une meilleure interprétation de la contribution de nos prédécesseurs et garantir un meilleur dialogue avec le passé. En versant de l’aide financière pour la restauration de ces infrastructures, notre gouvernement s’assure de préserver leur valeur patrimoniale et architecturale », a fait savoir la ministre David.

« Le projet de restaurer cette église n’aurait pu se concrétiser sans la collaboration des membres de la communauté de Saint-Prosper et votre engagement mérite d’être souligné. Je suis fier de faire partie d’un gouvernement soucieux de mettre en valeur notre patrimoine religieux. C’est notre responsabilité, à tous, de restaurer ces biens afin d’en assurer la pérennité », a déclaré le député Auger.

Un investissement de 10 M$ en 2015-2016

En février dernier, le gouvernement du Québec a annoncé une aide financière de 10 M$ pour la conservation de 51 bâtiments à caractère religieux situés dans treize régions. Cette subvention permettra la rénovation de toitures, de portes et fenêtres, de maçonneries et de fondations. De plus, des projets de restauration d'un orgue, d'œuvres d'art et de pièces de mobilier seront réalisés dans cinq régions du Québec.

Cette subvention de 10 M$ est consentie au Conseil du patrimoine religieux du Québec (CPRQ) en vertu du programme d’aide visant la protection, la transmission et la mise en valeur du patrimoine culturel à caractère religieux. Le CPRQ est une corporation privée à but non lucratif à caractère multiconfessionnel qui œuvre à l’échelle du Québec. Sa mission est d’aider les propriétaires d’édifices, de biens mobiliers et d’œuvres d’art d’intérêt patrimonial à en assurer la conservation et la mise en valeur.

« Le Conseil est fier d’accompagner les communautés qui se mobilisent pour prendre en charge leur patrimoine culturel à caractère religieux », a déclaré le président du Conseil du patrimoine religieux du Québec, M. Jean-François Royal.

La récente entente, d’une durée d’un an, conclue avec le ministère de la Culture et des Communications (MCC) comporte un nouvel élément. Il s’agit de la reconnaissance des immeubles à caractère religieux construits entre 1945 et 1975 ayant une valeur patrimoniale déclarée incontournable. Ceux-ci seront désormais admissibles à une aide financière.

Depuis 1995, le MCC a consacré 300 M$ à la restauration de biens à caractère religieux. Avec la participation financière des municipalités et du milieu, ce sont plus de 435 M$ qui ont été jusqu’à maintenant investis dans la conservation du patrimoine religieux québécois.

– 30 –

Haut de page