Partager Partager Imprimer la page.  
À l'international

Accueil > Secteurs d'intervention > À l'international > Guide États-Unis > Permis de travail américain > Étapes du processus de demande de permis de travail

Étapes du processus de demande de permis de travail américain

En règle générale, il est recommandé de commencer le processus de demande de permis de travail dès qu’une tournée aux États-Unis est envisagée, et ce, même si certaines dates ne sont pas encore confirmées. Les chances d’obtenir un permis sont plus grandes lorsque le temps disponible pour préparer et présenter la demande est plus long.

Pour un bénéficiaire canadien

Une demande de permis de travail faite par un bénéficiaire (ou plusieurs bénéficiaires) canadien comporte six étapes.

1. Choisir un requérant

Il est important de bien choisir le requérant. L’interprète doit s’assurer que la personne choisie a de l’expérience dans ce genre de demandes et qu’elle connaît bien les règles et la tarification en vigueur.

En savoir plus

2. Déterminer le type de permis

Il faut déterminer le ou les types de permis nécessaires pour réaliser la tournée.

Par exemple, il ne faut jamais tenter d’attribuer à un technicien le statut d’interprète dans le seul but d’éviter la préparation d’une demande spécifique pour le personnel de soutien.

En savoir plus

3. Rassembler les documents requis

Les documents requis sont essentiels pour préparer la demande. Il faut prévoir deux ou trois semaines pour que cette étape soit complétée, selon l’efficacité du requérant et la rapidité de réponse du bénéficiaire.

En savoir plus

4. Soumettre la demande au syndicat

Avant d'envoyer la demande de permis aux Citizenship and Immigration Services (CIS), il faut obtenir un avis de consultation d’un syndicat américain. Il est important de soumettre la demande au syndicat approprié.

Il faut prévoir de deux à dix jours avant de recevoir l’avis du syndicat. Cela dépendra du syndicat et du type de service de traitement choisi : habituel ou accéléré.

En savoir plus

5. Soumettre la ou les demandes aux CIS

Il faut  prévoir de sept à dix jours pour recevoir l’accusé de réception.

En savoir plus

6. Recevoir l’avis d’approbation de la demande des CIS

Il faut prévoir de quinze à trente jours pour recevoir  l’avis d’approbation de la demande des CIS, suivant le moment du dépôt de la ou des demandes.

Les CIS transmettront, par voie électronique, l’avis d’approbation au centre de traitement indiqué sur la demande ainsi qu’une copie au requérant indiqué sur la demande.

Il est à noter que l’avis d’approbation sera ajouté à la base de données des CIS en moins de soixante-douze heures.

Pour un bénéficiaire non canadien

Si le bénéficiaire n’est pas canadien (ou si un ou des membres de l’ensemble ne sont pas citoyens canadiens) il faut faire une demande de permis d’entrée aux États-Unis en plus de la demande de permis de travail pour un bénéficiaire canadien.

Ainsi, après avoir reçu l’avis d’approbation pour le permis de travail, il faut rapidement prendre rendez-vous au consulat pour faire la demande de permis d'entrée afin que le permis soit inséré dans le passeport du bénéficiaire. Il faut prévoir de trois à quatre semaines pour l’obtention de ce permis d’entrée qui sera émis par le consulat américain.

En savoir plus

 

Ne pas oublier

  • S’assurer de la validité des passeports de chacun des bénéficiaires qui seront en tournée. Chacun des passeports doit être valide pour une période d’au moins six mois après la date de la fin de la tournée. Cette date de fin de tournée doit correspondre à la date qui sera inscrite sur la demande.
  • Toujours informer le requérant de l’existence de tout casier judiciaire associé à l’un des bénéficiaires, et ce, peu importe le pays où l’infraction a été commise. Dans ce contexte, il est obligatoire de fournir les documents associés au casier judiciaire du ou des bénéficiaires concernés.
  • Prévoir de vingt à trente jours supplémentaires au délai estimé pour le processus de demande. Cette marge de manœuvre tient compte des événements inattendus pouvant survenir au cours du processus. En voici des exemples : les CIS demandent de fournir des preuves supplémentaires du « talent extraordinaire de l'interprète », un itinéraire de tournée est considéré incomplet et des précisions sont exigées, une signature manque sur le formulaire I-129 ou les contrats ou les lettres d’invitation ne correspondent pas aux activités présentées sur l'itinéraire de tournée.
  • Commencer le processus de demande de permis de travail dès qu’une tournée aux États-Unis se profile, et ce, même si certaines dates ne sont pas encore confirmées.

Haut de page