Partager Partager Imprimer la page.  
Patrimoine

Accueil > Secteurs d'intervention > Patrimoine > Outils et documentation > Infolettre > Archives > Infolettre du 30 avril 2013

La Loi sur le patrimoine culturel.

Infolettre du 30 avril 2013

Les inventaires du patrimoine culturel

Dans le dernier numéro de l'infolettre, il a été question des inventaires du patrimoine culturel et de la base de données PIMIQ qui permet de partager l'information acquise et de la diffuser par la suite dans le Répertoire du patrimoine culturel du Québec (RPCQ). Le Ministère souhaite inviter ses partenaires, notamment les municipalités locales, les municipalités régionales de comté (MRC) et les universités, à enrichir cette base de données en réalisant des inventaires du patrimoine culturel.

Étape par étape

Essentiellement, la réalisation d'un tel inventaire s'effectue en quatre grandes étapes. La première concerne principalement le maître d'œuvre de l'inventaire – une municipalité locale, une MRC ou un organisme – et se résume à la préparation du projet. À cette étape, le maître d'œuvre doit déterminer ses besoins, fixer les objectifs à atteindre et désigner un responsable pour la réalisation de l'inventaire, soit une ressource interne ou un consultant externe.

La deuxième étape réunit le maître d'œuvre, la direction régionale du Ministère ainsi que la Direction du patrimoine et des institutions muséales (si l'utilisation de la base de données PIMIQ et du RPCQ est envisagée) de même que le responsable de l'exécution du projet d'inventaire. Depuis la collecte des informations sur le terrain jusqu'à la rédaction du rapport synthèse, en passant par la saisie des informations dans la base de données PIMIQ, chacun est amené à jouer un rôle précis dans l'élaboration du projet.

La troisième étape consiste à valider l'ensemble du travail effectué. Le maître d'œuvre vérifie toutes les fiches de l'inventaire ainsi que le rapport synthèse afin de s'assurer que les informations répertoriées sont exactes et que le travail réalisé par le consultant atteint les objectifs poursuivis. Au besoin, la direction régionale peut, par ses commentaires, soutenir le travail du maître d'œuvre.

Enfin, la dernière étape vise à faire rayonner les résultats de l'inventaire. La diffusion des données dans le RPCQ contribue grandement à ce rayonnement, mais le maître d'œuvre peut également aller plus loin en réalisant d'autres projets de valorisation comme la création d'un guide de restauration du patrimoine ou la mise en place d'un circuit touristique. Le maître d'œuvre sera alors invité à tirer le maximum des informations recueillies dans l'inventaire. Bien que cette dernière étape ne soit pas obligatoire, elle est néanmoins très profitable, non seulement pour le maître d'œuvre – qui maximise ainsi les retombées de son projet –, mais aussi pour la population à qui les informations sur le patrimoine sont transmises.

Les outils disponibles

Le Ministère a produit divers documents pour soutenir ses partenaires dans la réalisation d'un inventaire du patrimoine culturel. Ainsi, les utilisateurs de la base de données PIMIQ qui bénéficient d'un encadrement spécialisé ont accès à cette documentation, notamment les guides suivants :

  • Utilisation de PIMIQ pour la réalisation d'inventaire du patrimoine bâti
  • Préparer et rédiger un appel d'offres pour la réalisation d'un inventaire du patrimoine culturel.

Un glossaire du vocabulaire architectural, des fiches d'inventaire ainsi qu'une procédure décrivant toutes les étapes de réalisation sont également disponibles.

Pour en savoir davantage sur la base de données PIMIQ ou la réalisation d'un inventaire du patrimoine culturel, il faut communiquer avec l'une des directions régionales du Ministère.

Des inventaires en ligne

Plusieurs inventaires sont déjà versés dans le RPCQ. Il est possible de consulter notamment ceux

Les données d'un inventaire du patrimoine immatériel religieux seront également bientôt disponibles dans le RPCQ.

Actualités

Centre commercial et communautaire du domaine de l'Estérel

Le 18 avril 2013, le ministre Maka Kotto a émis un avis d'intention de classement pour le Centre commercial et communautaire du domaine de l'Estérel à Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson ainsi qu'un avis de délimitation d'une aire de protection autour de l'immeuble, en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel. L'avis d'intention de classement vise l'enveloppe extérieure de la partie avant de l'immeuble, la Blue Room ainsi que la cage d'escalier principale. Toute personne se doit de respecter les dispositions de la Loi sur le patrimoine culturel relatives aux biens patrimoniaux classés qui s'appliquent depuis la transmission de l'avis d'intention.

Manuscrit du Vaisseau d'or de Nelligan

De plus, le 6 mars 2013, le ministre Maka Kotto a émis un avis d'intention de classement du manuscrit du poème Le Vaisseau d'or d'Émile Nelligan. Il s'agit d'une retranscription de la main de Nelligan faite le 4 mars 1912. Le ministre dispose d'un délai d'un an pour faire authentifier le document et procéder ou non à son classement officiel. L'avis d'intention a notamment pour effet d'interdire la sortie du document hors Québec.

Règlement sur la recherche archéologique

Le nouveau Règlement sur la recherche archéologique est entré en vigueur le 11 avril 2013. Il est désormais disponible dans le site des Publications du Québec, en versions française et anglaise.

Deux journées de formation portant sur ce nouveau cadre légal (la loi et le règlement) sont offertes. La première se tiendra à Québec, le 14 mai 2013, et la seconde à Montréal, le 23 mai 2013. Parce que le nombre de places est limité, il est obligatoire de s'inscrire en transmettant ses coordonnées complètes à Mme Anne Rousseau, à anne.rousseau@mcc.gouv.qc.ca. La date limite d'inscription est fixée au 7 mai 2013.

Le MCC présent sur Twitter

Le Ministère prend le virage du 2.0 en créant son compte Twitter. Ce média social sera pour lui un moyen d'informer la clientèle et d'interagir avec elle. Twitter vient s'ajouter à la gamme d'outils de communication du Ministère et marquer davantage sa présence sur le Web. Pour suivre le Ministère, rendez-vous à l'adresse @MCCQuébec.

Abonnement - DésabonnementQuestions - Commentaires

Sommaire

Les inventaires du patrimoine culturel

  • Étape par étape
  • Les outils disponibles
  • Des inventaires en ligne

Actualités

La lettre d’information est une production du ministère de la Culture et des Communications.

Pour en savoir davantage : infos@mcc.gouv.qc.ca.

À voir aussi...

Haut de page