Partager Partager Imprimer la page.  

Personnages, événements et lieux historiques

Des statuts légaux pour valoriser

La Loi sur le patrimoine culturel prévoit la possibilité d'attribuer des statuts légaux aux personnages, aux événements et aux lieux historiques.

  • La ministre peut désigner les personnages, les événements et les lieux historiques.
  • Les municipalités locales et les communautés autochtones peuvent les identifier.

L'attribution de ces statuts légaux permet de mettre en valeur les personnages, les lieux et les événements historiques.

Des orientations pour la désignation des personnages, événements et lieux historiques guident la ministre dans l'exercice de son pouvoir de désignation.

Avantages

L'attribution d'un statut légal à ces éléments du patrimoine culturel présente plusieurs avantages, entre autres :

  • assurer l'inscription de ces éléments au Registre du patrimoine culturel et leur diffusion dans le Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  • rappeler le souvenir de personnages, d'événements et de lieux historiques significatifs et entretenir leur place dans la mémoire collective
  • favoriser une meilleure connaissance et une plus grande appréciation de l'histoire d'une localité, d'une région ou du Québec
  • sensibiliser la population à l'importance de ces éléments du patrimoine qui contribuent à la richesse et à la diversité culturelles
  • créer un levier de développement culturel et touristique, par exemple en encourageant l'élaboration d'activités d'interprétation
  • donner aux citoyens un motif de fierté
  • participer au renforcement du sentiment d'appartenance de la collectivité.

Valorisation

La désignation par la ministre et l'identification par les municipalités ou les communautés autochtones sont des gestes de valorisation qui n'entraînent pas d'obligations légales.

La ministre, les municipalités ou les communautés autochtones n'exercent donc aucune mesure de contrôle sur les éléments désignés ou identifiés.

La désignation ou l'identification d'un lieu historique pourrait donc être préférée au classement ou à la citation d'un immeuble ou d'un site patrimonial si l'attribution du statut vise à rappeler l'importance historique du lieu sans pour autant contrôler les travaux ou d'autres interventions dans ce lieu.

Haut de page