Partager Partager Imprimer la page.  

Personnes-ressources en arts visuels et en métiers d'art désireuses d'agir à titre de spécialistes ou d'experts régionaux - Appel de candidatures

Le Ministère reçoit les candidatures des personnes-ressources en arts visuels et en métiers d’art désireuses d’agir à titre de spécialistes ou d’experts régionaux aux comités ad hoc constitués dans le cadre de l’application de la Politique d’intégration des arts à l’architecture et à l’environnement des bâtiments et des sites gouvernementaux et publics.

Spécialiste

Le spécialiste participe à toutes les étapes encadrant le déroulement des projets d’intégration ou d’acquisition pilotés par les comités ad hoc. Ainsi, la personne :

  • est membre du comité qui adopte le programme, notamment en déterminant la nature et l’emplacement de l’œuvre;
  • fait partie du comité de sélection qui choisit l’artiste ou les artistes appelés à proposer une œuvre, à partir du fichier des artistes du MCC;
  • est membre du comité qui recommande au propriétaire l’acceptation d’une proposition d’œuvre.

Le spécialiste doit être un professionnel des arts visuels et des métiers d’art, soit en tant qu’artiste professionnel* ou en tant qu’historien de l’art. Cependant, la politique prévoit que la présidence des comités doit être confiée à un spécialiste qui est un artiste professionnel.

Expert régional

L'expert régional participe à la seconde étape du déroulement des projets d’intégration ou d’acquisition. Il a le mandat de conseiller les membres du comité de sélection lors du choix de l’artiste ou des artistes appelés à proposer une œuvre.

L’expert régional doit être un professionnel des arts visuels et des métiers d’art, soit en tant qu’artiste professionnel* ou en tant qu’historien de l’art.

Profil recherché

Exigences communes : spécialiste et expert régional

  • Une solide connaissance de l’art actuel au Québec sous ses diverses formes d’expression dans les domaines des arts visuels et des métiers d’art;
  • plusieurs années d’expérience professionnelle et une compétence reconnue par ses pairs dans son secteur d’activité artistique;
  • une bonne compréhension des enjeux de l’art public et des problématiques d’intégration des arts à l’architecture et à l’environnement et, si possible, une expérience dans le domaine;
  • la capacité de travailler dans un groupe formé de représentants du domaine des arts visuels ou des métiers d’art, mais aussi de personnes ne travaillant pas dans ces domaines, tels les représentants du propriétaire et des usagers du bâtiment ou du site, ainsi que l’architecte du projet de construction.

Exigences spécifiques : spécialiste

Le spécialiste doit avoir une assez grande disponibilité, car il peut être appelé à siéger une journée complète ou plus par semaine, et devoir se déplacer sur l’ensemble du territoire québécois. Il est souhaitable d'avoir un permis de conduire.

Exigences spécifiques : expert régional

L'expert régional doit avoir :

  • une solide connaissance du travail des artistes de sa région et des régions limitrophes;
  • une certaine disponibilité;
  • un permis de conduire, de préférence.

Mandat et durée

Les mandats du spécialiste et de l’expert régional sont accordés sous forme d’ententes contractuelles d’une durée d’un an. Ils sont renouvelables jusqu'à concurrence de trois ans.

Important

  • Durant son mandat à titre de spécialiste ou d’expert régional, un artiste ne peut être inscrit au fichier des artistes constitué dans le cadre de l’application de la politique.
  • Les personnes agissant à titre de spécialiste ou d’expert régional ne doivent pas entretenir de liens avec un artiste inscrit au fichier des artistes susceptibles de les placer en conflit d’intérêts.
  • Une personne ayant déjà agi à titre de spécialiste ou d'expert régional ne peut soumettre sa candidature de nouveau, pour un mandat de même nature, que huit ans après la fin de son précédent mandat.

Soumettre sa candidature

Les personnes désireuses de soumettre leur candidature doivent faire parvenir leur curriculum vitae (incluant leurs coordonnées complètes) accompagné d’une lettre d’intérêt, par la poste ou par courrier électronique.

Date limite

Le 15 décembre de chaque année.

Le nombre de candidatures retenues varie chaque année, selon les besoins.

Les candidatures non retenues ne seront pas conservées. Par conséquent, la personne désirant soumettre sa candidature de nouveau l’année suivante doit faire parvenir au MCC, par la poste ou par courrier électronique, une nouvelle copie de son curriculum vitae et une nouvelle lettre d’intérêt , et ce, à partir du 1er janvier.

Coordonnées

Ministère de la Culture et des Communications
Service de l'intégration des arts à l'architecture
225, Grande Allée Est, 3e étage, Bloc C
Québec (Québec)  G1R 5G5
Téléphone pour la région de Québec : 418 380-2323, poste 6323
Téléphone pour la région de Montréal : 514 873-8284
Sans frais, de partout au Québec : 1 888 380-8882
Télécopieur : 418 380-2324
Courriel : integrationdesarts@mcc.gouv.qc.ca

Le Ministère de la Culture et des Communications souhaite que les groupes cibles (membres des communautés culturelles, autochtones, anglophones et personnes handicapées) puissent être représentés au sein des jury ou comités d'évaluation qui relèvent de son organisation.

* Le candidat doit avoir le statut d’artiste professionnel tel que défini à l’article 7 de la Loi sur le statut professionnel des artistes des arts visuels, des métiers d’art et de la littérature ainsi que dans le contrat qu’il a conclu avec des diffuseurs (chapitre S-32.01).

Haut de page