Partager Partager Imprimer la page.  

Gouvernement du Québec

Conseil des arts et des lettres du Québec

Le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) a pour mission de soutenir, sur l’ensemble du territoire québécois, la recherche et la création artistique et littéraire, l’expérimentation, la production et la diffusion dans les domaines suivants :

  • Les arts visuels, les métiers d’art, la littérature, les arts de la scène, les arts multidisciplinaires, les arts médiatiques et la recherche architecturale.
  • Il soutient également le rayonnement des artistes, des écrivains, des organismes artistiques et de leurs œuvres au Québec, dans le reste du Canada et à l’étranger.

En matière internationale :

  • Le CALQ accompagne les milieux artistiques et littéraires dans leurs efforts de rayonnement international par le soutien à leurs projets de diffusion, de développement de marchés, de positionnement dans de nombreux réseaux artistiques internationaux et de développement de carrière.
  • Il contribue à la mise en œuvre de la Politique internationale du Québec et des différentes orientations gouvernementales en la matière.
  • Son action se concrétise par le soutien aux projets de diffusion et de promotion des artistes, écrivains et organismes artistiques à but non lucratif de même que par l’établissement d’un réseau de Studios du Québec et d’ateliers-résidences dans plusieurs pays.

Pour ce faire, le CALQ dispose de deux grandes catégories de programmes offerts aux artistes, écrivains et organismes artistiques et littéraires :

Programmes de bourses pour les artistes et les écrivains qui permettent à ces derniers :

  • d’assister à la présentation de leur œuvre
  • de participer à des séminaires, des forums et des colloques
  • de perfectionner leur démarche artistique
  • d’effectuer un séjour de ressourcement à l’étranger favorisant le perfectionnement de leur carrière.

Programmes de subventions pour les organismes artistiques et littéraires qui soutiennent :

  • la promotion et la diffusion des arts visuels, des arts médiatiques, des métiers d’art et de l’architecture
  • la diffusion hors Québec des arts de la scène
  • l’accueil de spectacles étrangers au Québec
  • l’organisation d’événements nationaux et internationaux en arts de la scène et en arts multidisciplinaires
  • la circulation d’activités et de spectacles littéraires.

Studios et échanges

Studio du Québec à New York

Situé au cœur de la vie artistique new-yorkaise, dans le quartier SoHo, le studio du Québec à New York a accueilli depuis 1981 une quarantaine d'artistes québécois de toutes disciplines. Véritable lieu de ressourcement, le studio offre une occasion exceptionnelle de profiter du dynamisme et des ressources des milieux artistiques les plus divers.

  • Domaines : architecture, arts du cirque, arts médiatiques, arts multidisciplinaires, arts visuels, chanson, danse, littérature, métiers d'art, musique, théâtre.
  • Candidats : artistes et écrivains qui comptent plus de dix ans de pratique artistique.

Résidences artistiques entre le Québec et l'État de New York

Désireux de participer à l'effort amorcé par le gouvernement du Québec pour développer des échanges durables en matière d'art et de culture entre le Québec et l'État de New York, le CALQ a conclu en 2011 une entente de réciprocité avec le New York State Council on the Arts, soit le Conseil des arts de l'État de New York (NYSCA).

Cette entente vise la création d'un programme annuel d'échanges d'artistes et d'écrivains professionnels permettant aux candidats sélectionnés d’effectuer des résidences de création et de ressourcement au Québec et dans l'État de New York. Disposant d'une totale autonomie, les créateurs en résidence participant à ce programme définissent eux-mêmes les objectifs de leur séjour et élaborent les paramètres et les conditions de sa réalisation.

  • Domaines : arts visuels, arts médiatiques, arts multidisciplinaires, littérature, musique, théâtre, danse et recherche architecturale.
  • Candidats : artistes et écrivains qui comptent au moins deux ans de pratique artistique professionnelle.

Résidence de recherche pour commissaires indépendants au International Studio and Curatorial Program de Brooklyn

Désireux de contribuer à l'établissement de liens et d'échanges de points de vue artistiques entre les commissaires indépendants québécois et étrangers et souhaitant promouvoir le travail et le développement de la carrière de commissaires québécois à l'extérieur du Québec, le CALQ a conclu en 2011 une entente avec l’International Studio and Curatorial Program (ISCP) de Brooklyn (New York). Cette entente prévoit la mise sur pied d'un programme permettant à un commissaire québécois d'effectuer une résidence de recherche pendant trois mois à Brooklyn.

Par cette entente, le CALQ souhaite proposer aux commissaires professionnels québécois un nouvel outil de développement de carrière et amorcer une collaboration fructueuse avec l’ISCP.

  • Domaine : arts visuels.
  • Candidats : commissaires indépendants ayant une expérience professionnelle dans l'organisation de projets en art contemporain.

Haut de page

Ministère de la Culture et des Communications

L'action internationale du Ministère occupe une place stratégique dans le développement culturel du Québec. L’enjeu consiste à défendre les intérêts du Québec et à assurer les meilleures conditions de diffusion et de mise en marché de la culture et des communications à l'étranger.

Aider les milieux culturels à conserver leurs acquis, à développer toujours davantage leur présence sur la scène internationale et à utiliser les marchés internationaux pour donner une valeur ajoutée à la création et aux produits culturels, demeure une orientation fondamentale de l'État.

Le programme d’aide financière du Ministère Aide aux projets - Accueil est centré sur le soutien aux démarches structurantes dans des secteurs jugés prioritaires. À l’international, le Ministère appuie principalement les actions collectives de développement de marché. Voici ce qu’il privilégie :

  • Soutenir des projets structurants de mise en valeur du savoir-faire québécois en matière de culture et de communications
  • Stimuler la demande étrangère à l'égard de la production québécoise
  • Maximiser les retombées de la présence québécoise sur la scène internationale et, réciproquement, de la présence étrangère au Québec
  • Soutenir des actions collectives dans le cadre de missions à l'étranger ou d'accueil de missions étrangères au Québec
  • Soutenir des projets de coopération internationale susceptibles de contribuer au rayonnement culturel du Québec et au développement des marchés de la culture et des communications
  • Mettre sur pied ou soutenir des projets de nature à générer des retombées significatives pour le rayonnement de la culture et des communications.

Haut de page

Les Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ)

LOJIQ accompagne et soutient les jeunes artisans, artistes émergents, travailleurs culturels ainsi que les professionnels du milieu culturel qui désirent effectuer un projet international pour :

  • approfondir une démarche artistique
  • réaliser une activité de production, de diffusion culturelle ou de développement professionnel
  • présenter des œuvres dans le cadre d’une exposition
  • s’inspirer de nouveaux processus de création
  • s’ouvrir à des courants artistiques internationaux
  • participer à un festival, un colloque ou un forum.

LOJIQ est ouvert à toutes les disciplines :

  • Architecture et patrimoine, arts de la scène, arts visuels et médiatiques, cinéma, danse, littérature, métiers d’art, musique, peinture et illustration, photographie, sculpture, théâtre, etc.

Le financement d’un projet se déroulant aux États-Unis comprend :

  • 70 % des frais de transport aérien à partir de l’aéroport international de Montréal
  • pour certains États limitrophes (Connecticut, Delaware, Maine, Maryland, Massachusetts, New Hampshire, New Jersey, New York, Pennsylvanie, Rhode Island, Vermont et Washington (DC)), LOJIQ offre un montant forfaitaire de 300 $
  • transport local au Québec pour les participants de certaines régions
  • assurances santé et rapatriement
  • accompagnement et service-conseil pour la durée du projet.

LOJIQ regroupe l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ), l’Office Québec-Amériques pour la jeunesse (OQAJ), l’Office Québec-Monde pour la jeunesse (OQMJ) et l’Office Québec Wallonie Bruxelles pour la jeunesse (OQWBJ).

Haut de page

Société de développement des entreprises culturelles du Québec

La Société de développement des entreprises culturelles du Québec (SODEC) a pour mandat de :

  • promouvoir et de soutenir, dans toutes les régions du Québec, l’implantation et le développement des entreprises culturelles, y compris les médias
  • contribuer à accroître la qualité des produits et services et leur capacité à être concurrentiels, au Québec, dans le reste du Canada et à l’étranger.

Elle apporte donc une aide financière publique aux entreprises pour la création, la production, la diffusion et l’exportation dans les domaines du livre, de la musique et des variétés, du cinéma et de la production télévisuelle ainsi que des métiers d’art.

C’est par l’entremise du Programme d’aide à l’exportation et au rayonnement culturel (Sodexport), que la SODEC soutient la diffusion des œuvres à l’international et le développement des marchés étrangers pour les entreprises culturelles.

Les objectifs généraux du programme sont :

  • Contribuer à l’élargissement des marchés des entreprises culturelles à l’extérieur du Québec, à accroître leur compétitivité et à renforcer leurs assises financières
  • Accroître le rayonnement culturel du Québec à l’étranger
  • Offrir un soutien adapté aux besoins particuliers des entreprises culturelles
  • Permettre aux entreprises de mieux connaître leur marché cible et d’être soutenues dans les différentes étapes menant à la conclusion d’un plan ou d’un projet d’exportation
  • Encourager les échanges favorisant la reconnaissance de l’expertise québécoise dans le développement des industries culturelles.

Haut de page

Ville de Québec – Soutien aux projets des organismes culturels professionnels

La Ville de Québec s’est donné comme mission de soutenir le dynamisme artistique et culturel qui la caractérise. Elle se fait aussi un devoir d’appuyer la relève et d’aider les jeunes qui aspirent à devenir artiste ou producteur culturel.

Par l’intermédiaire de son Service de la culture, la Ville de Québec a mis sur pied différents programmes de subventions et mesures d’aide destinés aux artistes et aux organismes artistiques et culturels professionnels.

L’Entente de développement culturel 2009-2012 s’inscrit dans la foulée des efforts consentis par la Ville de Québec et le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine afin de soutenir les projets visant le développement culturel de Québec. Issu de cette entente, le programme Soutien aux projets des organismes culturels professionnels s’adresse aux organismes artistiques et culturels professionnels dont les initiatives correspondent aux objectifs de la Politique culturelle de la Ville de Québec, soit :

  • Favoriser l’accès et la sensibilisation aux arts, à la culture et au patrimoine
  • Renforcer les assises du milieu professionnel
  • Stimuler le rayonnement culturel de la capitale
  • Augmenter la participation de la population à la vie culturelle.

Un volet du programme soutient particulièrement les initiatives nationales et internationales. Voici quelques exemples :

  • Projets impliquant des villes partenaires et celles avec lesquelles la Ville de Québec a des ententes de coopération, des pactes d’amitié ou celles ciblées par les actions politiques de la Ville (missions)
  • Projets d’échange entre les organismes artistiques et culturels professionnels de la Ville de Québec et ceux de l’extérieur du Québec
  • Missions de prospection à l’extérieur du Québec qui ont pour but de créer de nouveaux marchés
  • Participation à des marchés de spectacles reconnus pour la présentation de spectacles-démonstrations
  • Projets de diffusion, essentiellement dans le cadre de manifestations importantes à grand rayonnement ou spécialisées, à l’extérieur du Québec.

Haut de page