Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués - Côte-Nord

La ministre Line Beauchamp participe au 400e anniversaire de l'arrivée de Samuel de Champlain à Baie-Sainte-Catherine et de son alliance avec le chef Anadabijou

Baie-Sainte-Catherine, le 24 mai 2003 La ministre de la Culture et des Communications, Mme Line Beauchamp, le ministre délégué à la Coopération et à la Francophonie de la République française, M. Pierre-André Wiltzer, et le chef régional de l’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador, M. Ghislain Picard, ont dévoilé aujourd’hui, à Baie-Sainte-Catherine, une sculpture marquant le 400anniversaire de l'arrivée de Champlain en Amérique du Nord et son alliance avec le chef Anadabijou. Cette alliance a permis l'implantation des Français en Amérique du Nord et a marqué les rapports entre les deux communautés. L’événement s’est déroulé en présence du secrétaire d'État Amérique latine et Afrique, et Francophonie, M. Denis Paradis, du député de Charlevoix, M. Rosaire Bertrand, du maire de Baie-Sainte-Catherine, M. Albert Boulianne, des maires du comté de Charlevoix ainsi que du Grand Chancelier de la Légion d’honneur, le général Jean-Philippe Douin, et de nombreuses personnalités politiques et universitaires.

L’œuvre commémorative, installée à l'endroit qui sera dorénavant appelé la place de l'Alliance, est une création conjointe de Pierre Bourgault, de Saint-Jean-Port-Joli, et de Christophe Fontaine, un Innu de Sept-Îles. Elle a fait l’objet d’un concours public, à l’invitation du ministère de la Culture et des Communications. Monumentale, la sculpture (6 m x 5 m x 3 m environ) est fabriquée en aluminium, un produit du Québec, et représente un panache de caribou, un animal sacré dans la culture autochtone.

« L’œuvre que nous dévoilons aujourd’hui rappellera à ceux et à celles qui nous suivront que des hommes et des femmes de bonne volonté sont venus célébrer cette alliance historique entre deux peuples », a déclaré la ministre Beauchamp.

Les Amérindiens ont participé activement à la commémoration, leur mémoire collective ayant gardé bien vivant le souvenir de l'alliance conclue entre Champlain et le chef Anadabijou en 1603. L'Institut culturel éducatif montagnais (ICEM) a offert un makusham (banquet) et servi des mets typiques en plus d’avoir aménagé un village innu et organisé une cérémonie traditionnelle de consécration.

Quant à la collectivité de Baie-Sainte-Catherine et des environs, elle a joué un rôle actif dans l’organisation de cet événement et a animé cette journée en mettant en évidence le folklore québécois. La municipalité de Baie-Sainte-Catherine commémore le 400anniversaire de l'arrivée de Champlain en Amérique du Nord, mais plus particulièrement son arrivée dans le Saint-Laurent et l'escale qu'il a faite à Baie-Sainte-Catherine-Tadoussac, le 24 mai 1603.

L'initiative de cette commémoration est attribuable à l'Université Laval et à l’organisme L'Année francophone internationale (AFI), à l’occasion de son colloque international « Francophonie en Amérique, quatre siècles d’échanges Europe-Afrique-Amérique », qui se tiendra du 26 au 29 mai à Québec. Le directeur général de l’AFI, M. Michel Tétu, a convié des participants de toute la Francophonie au colloque ainsi qu’aux activités entourant la commémoration de l'arrivée de Champlain, à l’origine des 400 ans de francophonie en Amérique. L’événement couronnera les Grandes Fêtes de l’Université Laval, qui célèbrent le 150anniversaire de l’octroi de la Charte royale à l’Université Laval par la reine Victoria.

Source :

Christiane Bolduc
Direction générale des communications
Tél.: 418 380-2363, poste 7226

Information :

Isabelle Melançon
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de la Culture
et des Communications
Tél. : 418 380-2310

Haut de page