Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués - Saguenay–Lac-Saint-Jean

Une somme de 420 122 $ accordée à la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean pour la conservation du patrimoine religieux

Québec, le 7 juillet 2017. – Le premier ministre du Québec, M. Philippe Couillard, est heureux de l’aide financière de 420 122 $ accordée à la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean pour la restauration de la fenestration de l’église de Notre-Dame-de-Laterrière, du clocher de l’église de Saint-Raphaël ainsi que de la toiture et du clocher de l’église de Sainte-Famille.

Cette somme fait partie de l’enveloppe 2017-2018 du programme d’aide à la restauration du patrimoine à caractère religieux, récemment annoncée par le ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, M. Luc Fortin. S’élevant à 12 millions de dollars pour l’ensemble du Québec, cette enveloppe budgétaire est bonifiée de 20 % par rapport aux quatre années précédentes. Ce programme permet de financer jusqu’à 85 % des coûts des chantiers de restauration.

Il faut donc souligner la mobilisation des intervenants du milieu qui, par leur motivation et leur créativité, assurent aussi la sauvegarde d’une partie importante de l’histoire du Québec. Il s’agit, par ailleurs, la première année de soutien à des chantiers portant sur le patrimoine religieux moderne, à savoir les immeubles construits entre 1945 et 1975 et ayant une valeur patrimoniale déclarée incontournable. L’église de Saint-Raphaël fait d’ailleurs partie de ces immeubles modernes, puisqu’elle a été érigée en 1960.

Citations :

« Le Gouvernement du Québec s’est donné comme devoir d’assurer la pérennité du patrimoine, et je suis fier du travail accompli. Ces trois églises représentent une richesse collective exceptionnelle pour toute la région et sa population ainsi qu’un héritage sans précédent pour les générations futures. »

Philippe Couillard, premier ministre du Québec

« Notre gouvernement est heureux de participer à la sauvegarde du patrimoine en augmentant de 20 % l’enveloppe budgétaire destinée aux bâtiments religieux. La préservation de notre patrimoine nous tient à cœur et représente de nombreuses retombées positives dans toutes les régions du Québec, notamment par la création d’emplois, la stimulation de l’offre touristique et la naissance de nouveaux lieux culturels. »

Luc Fortin, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française

« Ce sont encore de bonnes nouvelles pour notre région. La restauration de ces joyaux patrimoniaux assure la protection et la promotion de notre histoire. C’est un héritage collectif important, et en assurer la pérennité est capital. » 

Serge Simard, député de Dubuc et adjoint parlementaire du premier ministre pour la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean

« Nous sommes heureux de l’annonce de la bonification de l’enveloppe budgétaire accordée pour la conservation du patrimoine religieux et nous sommes fiers d’accompagner les communautés qui se mobilisent pour prendre en charge leur patrimoine culturel à caractère religieux. Ces chantiers génèrent d’importants effets structurants, tant sur le plan des communautés locales que sur le plan culturel. »

Caroline Tanguay, vice-présidente du Conseil du patrimoine religieux du Québec

Liens connexes :

– 30 –

Haut de page