Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués - Saguenay–Lac-Saint-Jean

Trois nouvelles expositions permanentes traduites en langue des signes québécoise

Québec, le 29 juin 2010 – La ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Mme Christine St-Pierre, et la ministre déléguée aux Services sociaux, Mme Lise Thériault, annoncent que trois nouvelles expositions permanentes ont été traduites en langue des signes québécoise (LSQ) et seront accessibles dès le 1er juillet 2010.

La Beauce, mythes et réalités (Musée Marius-Barbeau), Espaces et paysages (Musée des beaux-arts de Sherbrooke) et La main à la pâte (La Pulperie de Chicoutimi) sont les trois expositions permanentes qui ont été adaptées aux besoins des personnes sourdes.

Des appareils de visionnement vidéo portatifs (des visioguides) seront mis à la disposition des visiteurs sourds. Ils leur permettront de visiter l’exposition en toute autonomie et de comprendre toute l’information présentée. Ce service unique et innovateur a été développé en partenariat avec les trois institutions muséales, la Fondation des Sourds du Québec et la firme Scénarimage et avec l’aide financière du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine.

« Notre contribution financière démontre la volonté du gouvernement de faciliter l’accès des personnes handicapées aux installations, d’accroître leur participation aux activités culturelles et d’offrir aux personnes sourdes des conditions équivalentes à celles offertes aux autres visiteurs. Les régions de l’Estrie, de la Chaudière-Appalaches et du Saguenay–Lac-Saint-Jean peuvent être fières des efforts faits pour rendre la société québécoise plus inclusive », a déclaré la ministre Christine St-Pierre.

Dans son plan d’action à l’intention des personnes handicapées, dressé dans le cadre de la politique gouvernementale À part entière : pour un véritable exercice du droit à l’égalité, le Ministère s’est engagé à prendre en compte la réalité des personnes handicapées. La traduction des expositions en LSQ s’inscrit alors dans cette mesure et démontre l’appui du Ministère aux projets qui favorisent la mise en œuvre d’activités adaptées spécifiquement aux besoins des personnes handicapées.

« Les personnes handicapées ont un rôle à jouer et une richesse à apporter à notre collectivité. Personne n’est à l’abri d’un handicap. Ce n’est pas une limite mais un défi à surmonter et comme société, nous avons la responsabilité de favoriser l’inclusion de chacun. La traduction de ces expositions est un bel exemple que notre gouvernement  fait de l’intégration une priorité d’action », a ajouté la ministre déléguée aux Services sociaux, Mme Lise Thériault.

Le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine a versé une aide financière totalisant 33 000 $ qui provient en partie d’un budget spécial accordé pour la mise en œuvre du plan d’action du Ministère à l’intention des personnes handicapées. Elle se répartit comme suit : 12 800 $ ont été versés à la Fondation des Sourds pour la traduction en LSQ et 20 200 $ à la firme Scénarimage pour tout l’aspect technologique du projet, dont la programmation et le transfert des vidéos sur les appareils de visionnement vidéo. La coordination a été assumée par le Service de soutien aux institutions muséales.

- 30 -

Haut de page