Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués - Montréal

Investissements dédiés au développement de la culture dans la Métropole

Québec, le 24 mars 1997 - Le ministre d'Etat à la Métropole, monsieur Serge Ménard, et la ministre de la Culture et des Communications, madame Louise Beaudoin, sont heureux d'annoncer un investissement conjoint de trois millions de dollars destiné au financement de projets de développement de la culture dans la région métropolitaine.

Avec cet apport de fonds, «les créateurs, idéateurs, entreprises et organismes travaillant au développement de la culture, aussi bien sur l'île de Montréal qu'à Laval, sur la Rive-Sud et la Rive-Nord, auront l'opportunité de mettre au monde et de faire grandir des projets métropolitains», a expliqué monsieur Ménard. Cette entente devrait également favoriser une synergie entre tous les foyers de création de la grande région métropolitaine.

Les deux ministres comptent notamment intervenir dans les domaines prioritaires que sont le tourisme culturel, les nouvelles technologies, le développement international, ainsi que dans les activités favorisant les échanges culturels à l'intérieur du territoire métropolitain. Les modalités de présentation et d'acceptation des projets financés par ces fonds seront rendues publiques au cours des prochaines semaines.

ENTENTE PARTICULIÈRE AVEC LE CRDIM

Les deux ministres ont convenu qu'une enveloppe de 2 M$, tirée de cet investissement conjoint de 3 M$, sera versée au Fonds de développement des arts, de la culture et des Communications de Montréal qui sera géré par les partenaires de l'entente spécifique intervenue entre le gouvernement du Québec et le Conseil régional de développement de l'île de Montréal.

Les deux ministres partagent une même conviction : la créativité, l'inventivité, l'audace, l'esprit d'entreprise et le rayonnement international de nos artistes constituent une contribution majeure au développement de la métropole.

Pour la ministre Louise Beaudoin «Un tel rassemblement de partenaires confirme que la culture est maintenant reconnue comme facteur de consolidation de la métropole et comme facteur de développement économique et de cohésion sociale.»

Haut de page