Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués - Montréal

Ouverture officielle de Libertel Montréal

MONTRÉAL, le 1er août 1996 - La ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de l'autoroute de l'information, Mme Louise Beaudoin, participait aujourd'hui à l'ouverture officielle de «Libertel Montréal», le réseau communautaire d'accès à Internet. A cette occasion, Mme Beaudoin s'est inscrite comme première utilisatrice de ce véritable véhicule de transport en commun de l'autoroute de l'information.

La Ministre s'est dite heureuse de joindre les rangs du premier réseau communautaire québécois dont l'objectif majeur est de contribuer à l'éducation de la population en lui facilitant l'exercice de son droit à l'information et en offrant au plus grand nombre un carrefour télématique qui permettra de communiquer et d'échanger de l'information non commerciale. « «Libertel Montréal» offre un accès gratuit à la multitude des services disponibles sur l'autoroute de l'information. L'appuyer, au moyen d'une modeste et volontaire cotisation annuelle, c'est favoriser la démocratisation de l'information et j'encourage toutes et tous les branchés du Montréal métropolitain à en devenir membres», a déclaré la Ministre.

Une aide gouvernementale de 616 000 $

Mme Beaudoin a tenu à souligner que ce nouveau carrefour communautaire sur Internet est le résultat d'un véritable effort collectif. En effet, le gouvernement du Québec lui octroie une subvention de 616 000 $ répartie sur trois ans, par l'entremise du Fonds de l'autoroute de l'information, pour en soutenir le démarrage. Il s'associe ainsi aux autres principaux partenaires de prestige que sont BELL, le Mouvement Desjardins et les ordinateurs TANDEM du Canada qui apportent chacun une contribution importante, ainsi qu'aux nombreux autres organismes, entreprises ou institutions qui soutiennent la mise en place de «Libertel Montréal» par leur participation financière ou technique.

La Ministre a rappelé que «Libertel Montréal» est administré par un organisme sans but lucratif, le Réseau électronique du Montréal métropolitain (REMM) créé en février 1994 par une centaine de bénévoles. «Des bénévoles que je salue et félicite, d'abord parce qu'ils sont à l'origine de cette magnifique réalisation mais aussi parce qu'ils continuent de se dévouer à la bonne marche de ce service collectif», d'ajouter Mme Beaudoin qui a souhaité que la population s'approprie les inforoutes afin d'en faire un instrument vraiment efficace dans le Québec de demain.

Haut de page