Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués - Montérégie

Le ministre Luc Fortin clôture aujourd’hui le forum national de consultation
sur le projet de politique québécoise de la culture

Montréal, le 6 septembre 2017. – Le ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, M. Luc Fortin, a terminé aujourd’hui la consultation portant sur le projet de politique québécoise de la culture intitulé Partout, la culture.

Au cours de ce forum national de consultation, tenu les 5 et 6 septembre au Musée des beaux-arts de Montréal, les représentants des groupes nationaux issus du milieu associatif ont pu réagir aux orientations proposées pour la nouvelle politique culturelle. Ils ont également pu échanger à propos des priorités du plan d’action qui sera associé à la version définitive de la politique, laquelle sera déposée d’ici la fin de l’année. Rappelons que les acteurs culturels et la population avaient aussi jusqu’à aujourd’hui pour commenter le projet de politique en ligne.

La nouvelle politique québécoise de la culture reconnaîtra l’importance de la langue française, l’apport de la culture à la qualité de vie des citoyens et à l’économie du Québec, ainsi que la contribution des artistes à l’évolution de la société. De plus, on y prendra en compte les besoins particuliers des Premières Nations.

Le projet de politique québécoise de la culture Partout, la culture soumis pour discussion au forum national émanait lui-même d’une large démarche de consultation publique effectuée dans toutes les régions du Québec auprès des citoyens, des organismes issus des milieux artistiques, culturels et de la langue, des communautés autochtones, des ministères, organismes et sociétés d’État, ainsi que des partenaires municipaux.

Citation

« Ce forum de consultation m’a permis de rencontrer des gens inspirants et passionnés par la culture. J’ai pu recueillir leurs propositions afin de donner un dernier tour de roue à ce projet de politique. Je suis heureux de constater que les gens partagent notre vision, celle d’une société où la culture s’inscrit dans une perspective d’enrichissement collectif, d’innovation et d’adaptation à un monde en constante évolution. »

Luc Fortin, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française

Faits saillants 

  • Le projet de politique propose un regard actualisé sur la place de la culture dans notre société, sur son importance dans la vie des citoyens et sur le rôle de l’appareil gouvernemental dans son rayonnement. On y décloisonne le concept de culture, traditionnellement associé aux arts, aux lettres et au patrimoine, pour l’associer à un outil de développement social, territorial et économique.
  • Il s’appuie sur les acquis de la politique culturelle Notre culture, notre avenir, lancée en 1992, en ce qui a trait 
    • à la priorité à accorder au soutien des artistes et des créateurs;
    • au respect de la liberté de création;
    • à l’importance de la langue française;
    • au patrimoine dans la définition de l’identité québécoise.
  • Il tient toutefois compte de nouvelles réalités, dont 
    • l’évolution des pratiques culturelles;
    • la mondialisation;
    • les changements démographiques;
    • la diversité culturelle;
    • et le développement des technologies.

Lien connexe 

– 30 –

Haut de page