Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués - Montérégie

Conférence fédérale-provinciale-territoriale des ministres responsables de la culture et du patrimoine – Une rencontre fructueuse des ministres responsables de la culture et du patrimoine

Orford (Québec) le 23 août 2017 – Les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux responsables de la culture et du patrimoine se sont rencontrés aujourd’hui à Orford au Québec pour discuter du développement de la culture et du patrimoine, de leurs priorités et des meilleures pratiques.

Cette année, les politiques culturelles à l’ère numérique, les industries culturelles et l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), la conservation du patrimoine et le nouveau Cadre stratégique et priorités de la Table fédérale-provinciale-territoriale sur la culture et le patrimoine (FPTCP) pour 2018-2020 ont été au cœur des discussions. Cet ordre du jour montre à quel point les ministres veillent à ce que les industries culturelles demeurent vigoureuses dans un marché de plus en plus compétitif. Les gouvernements ont également souligné les célébrations du 150anniversaire de la Confédération canadienne.

La Conférence des ministres FPT a été précédée, le 22 août, d’une rencontre entre les ministres provinciaux et territoriaux de la culture et du patrimoine. Les 13 gouvernements ont notamment échangé sur les défis qu’engendre la révolution numérique à l’égard de la rémunération des créateurs et des mécanismes de gestion des droits d’auteur.

La veille de leur rencontre, les ministres FPT ont également tenu une séance de discussion sur la préservation et la promotion des langues autochtones avec des représentants de l’Assemblée des Premières Nations, de l’Inuit Tapiriit Kanatami et du Ralliement national des Métis.

Au cours de leurs journées d’échange, les ministres se sont entendus sur les sujets suivants :

  • Dans le contexte du renouvellement ou de l’élaboration de stratégies et de politiques culturelles, les gouvernements poursuivront leurs efforts visant à mieux harmoniser leurs politiques touchant à la culture et aux communications, et ce, dans le respect des compétences et responsabilités propres à chaque gouvernement.
  • La modernisation de l’ALENA doit préserver la capacité des gouvernements d’élaborer, d’adopter et de mettre en œuvre des politiques et mesures culturelles, entre autres, grâce à l’exception culturelle.
  • Les changements climatiques posent des défis en matière de protection du patrimoine et offrent une occasion de renforcer la collaboration entre les gouvernements pour mettre en valeur les initiatives de conservation existantes et envisager de nouvelles initiatives dans une perspective de développement durable.
  • La Table FPT travaillera à cibler des initiatives susceptibles de faire connaître des éléments du patrimoine immatériel, tout en créant des outils à cet égard. Les gouvernements continueront à définir des pratiques exemplaires et à les partager afin de favoriser la conservation du patrimoine au Canada.
  • Les ministres ont approuvé le Cadre stratégique et les priorités de la Table FPTCP de 2018 à 2020. Les travaux de la Table se concentreront sur trois priorités communes, soit le renforcement de l’économie créative; les ressources culturelles et patrimoniales; ainsi que l’engagement et la promotion dans les milieux de la culture et du patrimoine.
  • Enfin, les ministres ont convenu que les enjeux touchant les langues autochtones sont importants, et qu’un soutien de la part des gouvernements est susceptible d’aider les Autochtones à préserver et valoriser leurs langues.

La conférence a été coprésidée par Mme Mélanie Joly, ministre du Patrimoine canadien, et M. Luc Fortin, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française du Québec.

Le Québec a clôturé la rencontre en passant le flambeau aux Territoires du Nord-Ouest, qui accueilleront la Conférence ministérielle de 2018.

Citations des ministres coprésidents

« À titre de ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, je suis très heureux d’avoir accueilli mes collègues de tous les gouvernements dans la belle région de l’Estrie, dont je suis aussi le ministre responsable. Encore cette année, cette rencontre a permis de renforcer nos collaborations sur des enjeux culturels ou patrimoniaux d’intérêt commun. La collaboration avec les autres gouvernements du Canada est primordiale pour assurer la vitalité de nos industries culturelles et préserver l’exception culturelle, un dossier central pour le gouvernement du Québec dans le contexte de la renégociation de l’ALENA. »

M. Luc Fortin, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française

« C’est un privilège de collaborer avec mes homologues provinciaux et territoriaux dans le cadre de nos priorités communes, y compris la protection de l’exception culturelle durant la renégociation de l’ALENA de même que la préservation et la promotion des langues autochtones, et ce, tout en poursuivant nos efforts de promotion de la culture et du patrimoine d’une façon constructive et inclusive. Nous devons saisir toutes les possibilités qui s’offrent à nous actuellement pour continuer d’innover et atteindre nos objectifs communs aux quatre coins du pays et sur la scène internationale. Au nom de tous les délégués, je remercie le ministre Fortin et le gouvernement du Québec de leur accueil chaleureux. »

Mme Mélanie Joly, ministre du Patrimoine canadien

Faits saillants

  • Tenue annuellement, la conférence fédérale-provinciale-territoriale des ministres responsables de la culture et du patrimoine permet de renforcer le secteur de la culture et du patrimoine du Canada en abordant des questions d’intérêt commun et en déterminant les occasions de collaboration entre les partenaires.
  • La reconnaissance des droits linguistiques des nations autochtones par le gouvernement fédéral fait l’objet des appels à l’action 13 à 17 du rapport de la Commission de vérité et réconciliation du Canada.

Liens connexes


– 30 –

Les ministres FPT de la culture et du patrimoine présents ce matin à Orford, de gauche à droite :
M. George Kuksuk, Nunavut; M. Doug Currie, Île-du-Prince-Édouard; M. Ricardo Miranda, Alberta; Mme Cathy Cox, Manitoba; M. Leo Glavine, Nouvelle-Écosse; Mme Eleanor McMahon, Ontario; Mme Mélanie Joly, Patrimoine canadien; M. Luc Fortin, Québec; M. Christopher Mitchelmore, Terre-Neuve; Mme Jeanie Dendys, Yukon.

Haut de page