Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués - Mauricie

Le gouvernement du Québec octroie une aide financière de plus de 2,9 M$ pour des travaux au Complexe culturel Félix-Leclerc

Québec, le 18 janvier 2018. – Le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 2 970 100 $ pour la réfection et la mise aux normes du Complexe culturel Félix-Leclerc à La Tuque.

C'est ce qu'a annoncé aujourd'hui la ministre du Tourisme, ministre responsable de la région de la Mauricie et députée de Laviolette, Mme Julie Boulet, au nom de la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Mme Marie Montpetit.

Le projet de rénovation touche l'ensemble du bâtiment et comprend notamment des travaux à l'enveloppe et aux fondations. Plusieurs améliorations seront aussi apportées à la salle de spectacle La Forestière, dont le remplacement des fauteuils, du système de gradins rétractables et de l'éclairage. La sonorisation sera modernisée et l'acoustique de la salle sera améliorée.

Citations

« Le Complexe culturel Félix-Leclerc accueille annuellement quelque 37 000 visiteurs, ce qui en fait un lieu privilégié pour la diffusion des arts de la scène en Haute-Mauricie. Le projet annoncé aujourd'hui assurera la poursuite des activités de ce diffuseur dans un environnement sécuritaire et avec de l'équipement adapté aux exigences des productions actuelles. Rappelons que le Complexe culturel Félix-Leclerc est un pôle culturel important pour la région et qu'il contribue activement à son économie. »

Julie Boulet, ministre du Tourisme, ministre responsable de la région de la Mauricie et députée de Laviolette

« Grâce à la rénovation de cet établissement, les citoyennes et citoyens de La Tuque auront accès à un complexe culturel moderne doté d'équipements à la fine pointe de la technologie. Ils profiteront ainsi d'une offre culturelle enrichie et diversifiée dans un environnement de qualité. Ce projet s'inscrit parfaitement dans la volonté de notre gouvernement de préserver les infrastructures servant à la diffusion de la culture, car nous sommes bien conscients que ces édifices permettent à la population et aux artistes de contribuer au dynamisme culturel régional. »

Marie Montpetit, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française

– 30 –

Haut de page