Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués - Îles-de-la-Madeleine

La ministre Christine St-Pierre et le député de Bonaventure, M. Damien Arsenault, annoncent une aide financière de 298 600 $ au Magasin général J.-A.-Gendron de New Richmond

Madame Nicole Appleby, maire de New Richmond
Monsieur Damien Arsenault, député de Bonaventure
Madame Christine St-Pierre, ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine
Monsieur Mike Geraghty, président du conseil d'administration du Village gaspésien de l'Héritage Britannique.
Photo : Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine.

New Richmond, le 29 juin 2012 – La ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Mme Christine St-Pierre, et le député de Bonaventure, M. Damien Arsenault, annoncent un accord de principe de 298 600 $ pour le projet de restauration du Magasin général J.-A.-Gendron situé sur le site du Village gaspésien de l’Héritage britannique de New Richmond.

« La richesse et la valeur du patrimoine culturel est une source de fierté et d’appartenance pour une communauté, car c’est ce qui donne une âme aux villes et aux régions. Jusque vers les années 1950, le magasin général a joué un rôle important dans le développement des communautés rurales et villageoises du Québec. Par son action, le gouvernement démontre qu’il souhaite contribuer, avec l’ensemble des intervenants, à préserver cet héritage inestimable qui appartient à notre histoire », a déclaré la ministre St-Pierre.

« Je souhaite que le site du Village gaspésien de l’Héritage britannique de New Richmond demeure un symbole solide de l’attachement des citoyennes et des citoyens de cette municipalité à leur patrimoine. Cet accord de principe visant la  restauration de ce bien culturel significatif pour l’ensemble de la communauté, concerne aussi  l’importante contribution du site au volet touristique de la Gaspésie », a ajouté le député Arsenault.

Le magasin général J.-A.-Gendron a été classé monument historique en 1981 en vertu de la Loi sur les biens culturels. Jusqu'en 1988, il s'élevait au sud de l'église Saint-Charles, au cœur de la municipalité de Caplan, où il était intimement lié à l'histoire et à la vie sociale de cette communauté. L'édifice est déménagé en 1988 dans le Village gaspésien de l'Héritage britannique situé à New Richmond et figure parmi les bâtiments du village historique reconstitué qui comprend aussi une forge, une église, une école et plusieurs maisons.

La valeur patrimoniale du magasin général J.-A.-Gendron réside dans sa représentativité par rapport à un type d'établissement commercial et dans son intérêt ethnologique. Elle réside aussi dans son intérêt architectural. D'une part, ce magasin est original par son évolution et par le nombre de bâtiments contigus. D'autre part, chaque partie est représentative de l'architecture domestique gaspésienne, inspirée fortement par la tradition anglo-américaine introduite par les Loyalistes venus s'installer au Canada après 1783.

Le bâtiment n'a pas fait l'objet de travaux d'entretien significatifs depuis son déménagement sur le site et son état de détérioration requiert une intervention à court terme. Des travaux doivent être effectués aux galeries, à la toiture et au revêtement extérieur pour contrer les infiltrations d'eau. L’intérieur devra aussi être restauré.

L’accord de principe pour ce projet permettra de poursuivre la définition du projet et compléter le montage financier pour la réalisation des travaux de restauration et de réaménagement du Magasin général J. -A.-Gendron.

– 30 –

Haut de page