Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués - Îles-de-la-Madeleine

Accord de principe en immobilisations

Investissement majeur pour la salle de spectacles de Gaspé

Gaspé, le 2 juillet 2011 – La ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Mme Christine St-Pierre, et le député de Gaspé, M. Georges Mamelonet, sont heureux d’annoncer un accord de principe de 5 800 000 $ pour le projet de rénovation de la salle de spectacles de Gaspé. La conseillère municipale, Mme Aline Perry, le président du conseil des commissaires de la Commission scolaire des Chic-Chocs, M. Jean-Pierre Pigeon, et le président de C.D. Spectacles, M. Michel Desjardins, étaient également présents à cette conférence de presse.

« Favoriser l’accès des citoyens et des citoyennes à des événements culturels en leur offrant, pour ce faire, des lieux de premier ordre contribue grandement à la qualité de vie d’une collectivité. Je salue donc les efforts menés par les membres du conseil municipal, la Commission scolaire des Chic-Chocs et le diffuseur C.D. Spectacles qui ont cru à ce projet. Grâce à ces nouveaux aménagements, la salle de spectacles pourra offrir une programmation de haut calibre dans les domaines du théâtre et de la musique », a déclaré la ministre St-Pierre.

Cet accord de principe permettra de poursuivre les démarches nécessaires à la définition du projet pour en évaluer plus précisément les coûts. Il s’agit de rénover et de réaménager l’intérieur de la salle, notamment la scène, l’arrière-scène et les loges, et d’augmenter le nombre de sièges de 409 à 554. Rappelons qu’en 2008, une subvention de 242 157 $ a été accordée par le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine pour renouveler l’équipement technique.

« Avec cet investissement, le gouvernement démontre, d’une part, toute l’importance qu’il accorde à la culture et reconnaît la pertinence d’offrir à la population de Gaspé et des environs une salle de spectacles adaptée aux besoins du public et des artistes. D’autre part, il reconnaît aussi que la culture contribue au développement économique des régions », a ajouté le député Mamelonet.

La contribution du Ministère sera versée en vertu du Plan québécois des infrastructures, rendu public en octobre 2007. Rappelons qu’à terme, le volet culturel de ce plan entraînera des investissements de 1,2 milliard de dollars. Avec la participation des partenaires, il devrait générer des investissements globaux évalués à plus de 2 milliards de dollars. Grâce à ces nouvelles sommes, le Ministère peut accueillir un plus grand nombre de projets dans le cadre de ses programmes courants et contribuer plus particulièrement, comme par l’investissement annoncé aujourd’hui, au rayonnement des villes et des régions partout au Québec.

L’année 2011 marque le 50e anniversaire de la création du ministère des Affaires culturelles, aujourd’hui devenu le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine. Son premier titulaire, M. Georges-Émile Lapalme, formait alors le projet de « conserver intact notre héritage culturel, de le garder vivant et de le faire fructifier ». Ainsi, au fil des 50 dernières années, le Québec s’est donné de nombreux instruments afin d’assurer l’épanouissement du dynamisme culturel, tant à l’intérieur de ses frontières qu’à l’étranger. Cet anniversaire est l’occasion de regarder le chemin parcouru tout en se tournant vers l’avenir.

Afin de célébrer 50 ans de culture au Québec, plusieurs activités sont prévues en collaboration avec les sociétés d’État sous la responsabilité du MCCCF. La programmation complète est disponible au www.Revolutiontranquille.gouv.qc.ca.

- 30 -

Haut de page