Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués - Estrie

Renouvellement de l'Entente de développement culturel avec la Ville de Sherbrooke, avec comme tiers partenaire la Fondation pour les élèves de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke

De gauche à droite, Mme Diane Delisle, conseillère municipale et présidente du comité de la culture à la Ville de Sherbrooke, M. Mario Iannuzzi, trésorier de la Fondation pour les élèves de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke, et Mme Monique Gagnon-Tremblay, ministre des Relations internationales, ministre responsable de la Francophonie, ministre responsable de la région de l'Estrie et député de Saint-François (au nom de la ministre Christine St-Pierre).
Photo: M. François Lafrance.

Sherbrooke, le 25 mai 2012 – Au nom de la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Mme Christine St-Pierre, la ministre des Relations internationales, ministre responsable de la Francophonie, ministre responsable de la région de l'Estrie et députée de Saint-François, Mme Monique Gagnon-Tremblay, ainsi que la conseillère municipale et présidente du comité de la culture à la Ville de Sherbrooke, Mme Diane Delisle, et le président de la Fondation pour les élèves de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke, M. Daniel Fillion, ont annoncé aujourd'hui une entente triennale de développement culturel de 1 020 000 $.

La nouvelle entente culturelle intégrant un partenaire privé, une première pour la région de l'Estrie, est le fruit d'une démarche entreprise par les deux partenaires habituels auprès de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke, dans le but de bonifier l'entente lors de son renouvellement. Cette association permet de consolider le partenariat avec le milieu de l'éducation et de participer à la lutte contre le décrochage scolaire qui touche près du quart des élèves de la région. L'entente 2011-2014 s'articule autour de trois enjeux majeurs, soit la vitalité culturelle des collectivités, la participation citoyenne et la valorisation identitaire. Les actions découlant de ces enjeux auront des retombées sur le déploiement de l'offre culturelle et le rayonnement régional de la ville.

« Je suis ravie d'annoncer le renouvellement de l'entente avec la Ville de Sherbrooke et l'apport financier d'un tiers partenaire, la Fondation pour les élèves de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke. Je suis d'autant plus heureuse que cet organisme privé composé de gens d'affaires influents s'emploie, par la mobilisation des forces vives de la région, au financement de projets visant à encourager la persévérance et la réussite scolaires. Cette collaboration démontre la volonté des partenaires locaux et régionaux de s'unir afin de favoriser l'épanouissement culturel des citoyens tout en soutenant la jeunesse estrienne, laquelle constitue l'avenir de notre société », a déclaré la ministre Monique Gagnon-Tremblay.

Le maire de Sherbrooke, M. Bernard Sévigny, a tenu à souligner les avantages de cette nouvelle entente pour la communauté sherbrookoise. « Le leadership exercé par une ville, qui connaît bien les organismes et les acteurs de son milieu, est indispensable au maintien et à l'accroissement de sa vitalité culturelle, si importante en terme de retombées économiques et sociales. Cette enveloppe financière substantielle permettra de soutenir pas moins de 25 projets culturels structurants et je me réjouis que le renouvellement de cette entente s'enrichisse de la présence d'un précieux partenaire du milieu qui, comme la Ville de Sherbrooke, croit que la culture peut contribuer à la persévérance scolaire de nos jeunes », a-t-il fait savoir.

L'entente tripartite a permis d'augmenter l'aide financière de 270 000 $, dont la moitié provient du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine (MCCCF). En vertu de son programme Aide aux initiatives de partenariat, qui vise à soutenir le développement de la culture et des communications au Québec en favorisant la concertation avec ses partenaires, le MCCCF accorde 510 000 $. Les deux autres partenaires, la Ville de Sherbrooke et la Fondation pour les élèves de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke, allouent respectivement 375 000 $ et 135 000 $, portant l'investissement total de l'entente à plus de 1 M$ sur trois ans.

La culture, un levier de développement pour le Québec

Le Québec marque un tournant en faisant de la culture un levier pour stimuler la création et l'esprit d'innovation dans une optique de développement durable. L'Agenda 21 de la culture du Québec établit les principes à respecter et les objectifs à réaliser pour faire de la culture une assise fondamentale de notre devenir, en complémentarité avec les dimensions sociale, économique et environnementale de la vie en société. Sa mise en œuvre passe par un engagement collectif décisif et s'incarne dans de multiples projets et initiatives qui cadrent avec les 21 objectifs inscrits dans l'appel à l'action qu'il contient à l'intention des personnes et des organisations participant à l'évolution d'une société québécoise progressiste et durable.

Toute personne ou toute organisation qui souhaite consulter l'Agenda 21 de la culture du Québec et signer la Charte d'engagement peut le faire sur le site Web, au www.agenda21c.gouv.qc.ca.

- 30 -

Haut de page