Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués - Estrie

Deuxième phase de la restauration de l'église de Saint-Venant-de-Paquette

Le gouvernement du Québec annonce une aide financière pour la mise en valeur de l'église de Saint-Venant-de-Paquette

Cookshire-Eaton, le 28 mars 2012 – La députée de Mégantic-Compton et adjointe parlementaire à la ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, madame Johanne Gonthier, a annoncé au nom de la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, madame Christine St-Pierre, et du ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire, monsieur Laurent Lessard, que l'association Les Amis du Patrimoine de Saint-Venant-de-Paquette bénéficiera d'une aide pouvant atteindre 172 240 $ pour la réalisation de la deuxième phase des travaux de restauration de l'ancienne église, convertie en un lieu de diffusion culturelle.

La nature des interventions porte notamment sur la restauration du parvis et du revêtement en clin de bois de la façade principale. Le bâtiment, de style néogothique, et ses abords font partie du site du patrimoine constitué en 2004 en vertu de la Loi sur les biens culturels. La valeur patrimoniale du site de l'église de Saint-Venant-de-Paquette repose sur l'intérêt architectural du lieu de culte et son intérêt historique et paysager. D'autres travaux sont également prévus afin de rendre cette infrastructure conforme aux normes du code du bâtiment du Québec. Ce projet de restauration s'inscrit dans une démarche de sauvegarde et de mise en valeur du patrimoine bâti.

« Je me réjouis que le gouvernement du Québec reconnaisse la valeur de ce patrimoine en participant au financement de sa restauration de façon substantielle. L'église de Saint Venant-de-Paquette, située au cœur des Sentiers poétiques, est un véritable trésor national. La communauté de Saint-Venant, tout comme la clientèle touristique, ne cesse de s'émerveiller des beautés architecturale et paysagère de son site. Je tiens à souligner le travail remarquable de l'association Les Amis du Patrimoine de Saint-Venant-de-Paquette qui a donné un nouvel essor au site et a permis que l'église devienne un lieu de diffusion réputé. La nouvelle vocation du bâtiment contribue au rayonnement des artistes de la région et constitue un projet structurant pour toute la collectivité de la MRC de Coaticook », a déclaré la députée Johanne Gonthier.

Le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine (MCCCF) attribue une aide de 82 240 $, en vertu du programme Aide aux immobilisations, pour les travaux de restauration de l'église. Ce montant s'ajoute à une subvention de 166 320 $ déjà versée pour la première phase des travaux. Pour sa part, le ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire (MAMROT) accorde une contribution pouvant atteindre 90 000 $ en vertu du Programme d'infrastructures Québec-Municipalités (PIQM) pour les travaux de mise aux normes du bâtiment. Ainsi, l'aide gouvernementale pourrait s'élever à 172 240 $ pour la deuxième phase des travaux. Les Amis du Patrimoine de Saint Venant-de-Paquette participe également au projet pour un montant de 90 000 $.

La contribution du MCCCF, attribuée en vertu du programme Aide aux immobilisations, provient du Fonds du patrimoine culturel québécois. Rappelons que l'objectif de ce fonds est de contribuer à la conservation et à la mise en valeur de biens culturels et de territoires ayant une valeur patrimoniale significative.

Madame Sylvie Cholette, chargée de projet pour Les Amis du Patrimoine de Saint Venant-de-Paquette, ainsi que monsieur Henri Pariseau, maire de la Municipalité de Saint Venant-de-Paquette, sont très heureux de l'appui du gouvernement du Québec à la réalisation de ce projet, qui permettra à la fois de sauvegarder le patrimoine bâti et de contribuer à sa mise en valeur en plus de renforcer le pouvoir d'attraction de la municipalité.

Célébrons 50 ans de soutien de la culture au Québec!

Le 50e anniversaire de création du ministère des Affaires culturelles, aujourd'hui le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, et de l'Office de la langue française représente une belle occasion de regarder le chemin parcouru tout en se tournant vers l'avenir. En cinq décennies, le talent et le dynamisme qui caractérisent nos artistes ont connu un rayonnement grandissant, tout comme la promotion de la langue française.

Rendez-vous au www.revolutiontranquille.gouv.qc.ca pour découvrir les activités inscrites à la programmation du 50e anniversaire.

– 30 –

Haut de page