Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués - Chaudière-Appalaches

Fort Numéro-Trois de Lévis

Des recherches archéologiques seront entreprises

Québec, le 14 mars 2016. – Le ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, M. Luc Fortin, la ministre fédérale de l’Environnement et du Changement climatique, Mme Catherine McKenna et le maire de Lévis, M. Gilles Lehouillier, annoncent la mise en place d’un projet de recherche archéologique sur l’emplacement du fort Numéro-Trois de Lévis.

Le fort Numéro-Trois possède un important potentiel de recherche en raison de son intérêt archéologique et historique. Le ministère de la Culture et des Communications et la Ville de Lévis ont convenu d’établir un partenariat dans le cadre d’une entente de développement culturel dont les modalités sont à déterminer. L’ensemble des travaux archéologiques devra être réalisé dans un délai maximal de 18 mois.

« La réalisation d’une intervention archéologique permettra l’enrichissement des connaissances à propos de ce lieu. Je suis conscient de la charge symbolique associée au fort Numéro-Trois et je suis convaincu qu’en agissant de la sorte, nous pourrons documenter son histoire, en conserver une trace et permettre la diffusion des connaissances acquises », a fait savoir le ministre Fortin.

« Parcs Canada, de par son expertise en archéologie militaire, travaillera en collaboration avec la Ville de Lévis ainsi que le ministère de la Culture et des Communications afin de documenter de façon scientifique les vestiges de ce lieu patrimonial. Parcs Canada est fière de recevoir les visiteurs au lieu historique national des Forts-de-Lévis. C’est d'ailleurs au fort Numéro-Un que l’importante histoire des forts de Lévis, partie intégrante du système défensif de la ville de Québec, y est relatée », a mentionné l'honorable Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada.

« Nous sommes heureux de cette initiative conjointe entre le ministère de la Culture et des Communications, Environnement et Changement climatique Canada et la Ville de Lévis afin de conserver les éléments significatifs de ce site symbolique du patrimoine lévisien », a conclu le maire Lehouillier.

Le fort Numéro-Trois a été construit de 1865 à 1869 pour défendre la ville de Québec d’une éventuelle invasion américaine provenant du sud. Il a été occupé au fil des ans par une station de quarantaine animale et par une cimenterie. Il ne possède actuellement aucun statut en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel du Québec. Il fait toutefois partie du Lieu historique national du Canada des Forts-de-Lévis.

– 30 –

Haut de page