Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués - Chaudière-Appalaches

L’église et la sacristie de Sainte-Marie de Beauce classées biens culturels

Québec, le 26 octobre 2001 – La ministre d’État à la Culture et aux Communications, Mme Diane Lemieux, a déposé plus tôt cette semaine à l’Assemblée nationale l’avis de classement de l'église et de la sacristie de Sainte-Marie de Beauce, dans la municipalité de Sainte-Marie, en vertu de la Loi sur les biens culturels.

«Bien plus que la reconnaissance d’une valeur patrimoniale, le geste de classer un monument est aussi un hommage à tous ceux et celles qui, au moment de la construction de ces bâtiments, ont cru à ces grands projets, souvent réalisés dans des conditions matérielles et financières difficiles. Mais ils étaient tous animés d’une foi profonde qui nous vaut aujourd’hui d’apprécier des monuments uniques comme l’église et la sacristie de Sainte-Marie», a souligné la ministre Lemieux.

L’église de Sainte-Marie, de style néogothique, a été construite en 1858 selon les plans de l’architecte Charles Baillairgé et elle est considérée comme son œuvre majeure, un bâtiment qui défie le temps et les modes. Son intérieur est rehaussé par un magnifique décor peint par François-Édouard Meloche en 1887. L’église et la sacristie adjacente constituent un ensemble exceptionnel qui a toujours été bien entretenu. En 1987 on a procédé à la rénovation de toute l’église et de son contenu.

On se rappellera qu’en septembre 2000, la ministre de la Culture et des Communications d’alors avait émis un avis d’intention de classement. «Le même esprit qui animait ceux qui ont construit ce bâtiment anime aujourd’hui les citoyens et les citoyennes de Sainte-Marie. Ils sont conscients d’être les gardiens d’un joyau du patrimoine québécois», a conclu la Ministre.

Source :

Marjolaine Perreault
Attachée de presse
Cabinet de la ministre d’État à la Culture et aux Communications
Tél. : 418 380-2310

Haut de page