Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués - Chaudière-Appalaches

Le Centre d'archives de la région de Thetford se modernise

Thetford Mines, le 19 novembre 2013 – Le ministre de la Culture et des Communications, Maka Kotto, annonce une subvention de 407 800 $ pour la mise aux normes du Centre d'archives de la région de Thetford. La directrice générale de la MRC des Appalaches, Marie-Ève Mercier, le président du conseil d'administration du Centre d'archives, Pascal Binet, et le directeur général du Cégep de Thetford, François Dornier, participent à cet événement.

« Depuis plus de vingt-cinq ans, le Centre d'archives a amassé une richesse documentaire unique et irremplaçable sur l'histoire de la région couvrant l'ensemble du territoire de la MRC des Appalaches. Ce lieu de mémoire joue un rôle majeur dans la vitalité culturelle de la région et représente une ressource documentaire de première importance. Les archives permettent à une collectivité de comprendre son histoire, de la raconter et d'y réfléchir », a déclaré le ministre Maka Kotto.

Le projet de mise aux normes vise à s'assurer que le Centre d'archives dispose des infrastructures nécessaires à la conservation, à la diffusion et à la mise en valeur du patrimoine archivistique de la région de la MRC des Appalaches. Changement majeur, les espaces de conservation seront bonifiés par l'installation d'étagères mobiles et d'un système de contrôle de la température et de l'humidité afin de s'assurer du respect des exigences de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) en matière de conservation des archives et d'accessibilité pour la population. Fondé en 1985, le Centre d'archives est agréé par BAnQ depuis 1990.

Le coût total du projet auquel contribue le ministère s'élève à 453 130 $. La participation du ministère de la Culture et des Communications, en vertu de son programme Aide aux immobilisations, représente 407 800 $, soit 90 % du coût total. Le Centre d'archives et le Cégep de Thetford complètent le montage financier.

La contribution du gouvernement du Québec s'inscrit dans le cadre du Plan québécois des infrastructures 2013-2023, rendu public en avril. Rappelons que ce plan décennal entraînera, à terme, des investissements de 2 G$ pour le volet culturel. Il aura un impact économique majeur sur tout le territoire québécois, avec près de 60 000 emplois créés ou maintenus, en moyenne, par année. Ce plan marque par ailleurs un virage dans la façon d'investir et de gérer les infrastructures publiques. Cette nouvelle manière de faire permettra d'évaluer de façon prospective les besoins, en fonction des priorités des Québécois, de bien mesurer les coûts qui y sont associés et de faire ainsi des choix éclairés.

– 30 –

Haut de page