Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués - Capitale-Nationale

Classement du site archéologique Cartier-Roberval et de sa collection d’objets

Québec, le 7 mars 2018. – Le site archéologique Cartier-Roberval et sa collection d’objets sont désormais classés en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel. La ministre de la Culture et des Communications, Mme Marie Montpetit, a en effet signé l’avis de classement à cet effet. Ce geste vise à assurer la protection, la mise en valeur et la transmission d’un des plus importants sites archéologiques du Québec et du Canada, et de la collection d’objets qui en a été extraite.

Citations

« J’officialise aujourd’hui le classement d’un site archéologique et d’une collection d’objets immensément riches d’un point de vue historique. Témoins exceptionnels d’un événement majeur de l’histoire du Québec, ces joyaux de notre patrimoine culturel méritent en effet d’être préservés et transmis aux générations futures. »

Marie Montpetit, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française

« Ce site archéologique et les objets qui en ont été extraits sont d’un grand intérêt à l’échelle nationale pour leurs valeurs historique et archéologique. Par ce geste, nous marquons l’importance du lieu patrimonial qui a accueilli la toute première colonie française en Amérique. »

Sébastien Proulx, ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

Faits saillants

  • Le site archéologique Cartier-Roberval, situé au confluent du fleuve Saint-Laurent et de la rivière du Cap Rouge, a été découvert en 2005, au moment où des vestiges de la colonie installée par Jacques Cartier et Jean-François de La Rocque de Roberval étaient mis au jour.
  • C’est le seul site archéologique associé à un établissement français du XVIsiècle connu au Québec.
  • La Commission de la capitale nationale du Québec, maître d’œuvre des recherches archéologiques entreprises à la suite de la découverte du site, est propriétaire de la majeure partie du site et de la collection.
  • Composée d’environ 6 000 artéfacts, la collection est un atout majeur pour comprendre l’histoire de cet établissement colonial et pour documenter divers aspects du mode de vie de l’époque en ces lieux. L’ancienneté et la diversité des objets euroquébécois qui en font partie lui confèrent une valeur archéologique exceptionnelle.
  • L’exposition intitulée La colonie retrouvée, qui est présentée au musée de l’Amérique francophone, fait découvrir l’épopée de la première colonie française en Amérique à travers une centaine d’artéfacts du XVIe siècle ayant été mis au jour lors des fouilles archéologiques menées sur le site Cartier-Roberval.

Liens connexes 

– 30 –

Classement du site archéologique Cartier-Roberval et de sa collection d'objets.

Haut de page