Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués - Capitale-Nationale

Un salon du livre de Québec au printemps 1999 assure la ministre de la Culture et des Communications, Madame Louise Beaudoin

Québec, le 13 mars 1998 - La ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Charte de la langue française, Mme Louise Beaudoin, annoncera la semaine prochaine comment elle entend procéder pour assurer la tenue d'un salon du livre à Québec au printemps 1999, après avoir constaté hier soir, lors d'une rencontre avec les représentants de l'Association nationale des éditeurs de livres (ANEL) et de la Corporation du Salon du livre de Québec, qu'un rapprochement entre les parties en présence est impossible.

«La tenue d'un salon du livre d'envergure internationale dans la Capitale est nécessaire; ma détermination à cet égard est totale, a assuré madame Beaudoin. Avant même le dévoilement de mon projet de politique de la lecture et du livre, le 20 mars, j'indiquerai les moyens que nous entendons prendre pour assurer la tenue de l'événement au printemps 1999.»

La ministre, qui n'a aucun blâme à adresser à qui que ce soit, s'est dite néanmoins «extrêmement déçue» face aux conceptions irréconciliables des parties impliquées dans le dossier.

C'est à la suite de la réunion du caucus des députés de la région de la Capitale, qui a eu lieu mardi, que la ministre a entrepris une dernière série de rencontres pour voir s'il était possible de relancer ce dossier.

Monsieur Jean Rochon, ministre responsable de la région de Québec, monsieur André Gaulin, député de Taschereau et responsable des dossiers culturels au sein du caucus régional, le maire de Québec, monsieur Jean-Paul L'Allier et la ministre de la Culture et des Communications, affirment qu'il est inconcevable qu'une Capitale nationale soit privée d'un Salon du livre d'envergure internationale.

Source :

Martin Roy
Cabinet de la ministre de la
Culture et des Communications
Tél.: 418 643-2110

Haut de page