Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués - Capitale-Nationale

La députée Caroline Simard annonce une somme de 270 580 $ pour la restauration de trois églises situées sur l’île d’Orléans

Saint-François-de-l’Île-d’Orléans, le 14 juillet 2017. – La députée de Charlevoix–Côte de-Beaupré et adjointe parlementaire de la ministre du Tourisme, Mme Caroline Simard, a annoncé aujourd’hui une aide financière de 86 049 $ pour la restauration de la maçonnerie et de la fenestration de l’église de Saint-Jean à Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans; de 131 516 $ pour la restauration de la maçonnerie de l’église de Saint-François à Saint-François-de-l’Île-d’Orléans; et de 53 015 $ pour la restauration de la toiture du passage couvert, des fenêtres et des portes de l’église de Saint-Laurent à Saint-Laurent-de-l’Île-d’Orléans.

L’église de Saint-Jean et l’église de Saint-François sont des immeubles patrimoniaux classés en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel. Les trois églises sont situées dans le site patrimonial de l’Île-d’Orléans.

Les sommes annoncées aujourd’hui font partie de l’enveloppe 2017-2018 du programme d’aide à la restauration du patrimoine à caractère religieux récemment annoncée par le ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, M. Luc Fortin. Cette enveloppe budgétaire, qui s’élève à 12 M$ pour l’ensemble du Québec, a été bonifiée de 20 % par rapport aux quatre années précédentes. Le programme d’aide permet de financer jusqu’à 85 % des coûts des projets de restauration.

Citations

« Le statut particulier de l’île d’Orléans lui confère une dimension historique et culturelle sans pareille, qu’il est essentiel de préserver grâce à des investissements comme celui annoncé aujourd’hui. Ces trois églises possèdent une importante valeur patrimoniale, et cette aide financière permettra d’en assurer la pérennité. Je me réjouis de la restauration de cet héritage historique et salue le travail du gouvernement du Québec en ce qui a trait à la conservation de notre patrimoine. »

Caroline Simard, députée de Charlevoix–Côte-de-Beaupré

« Notre gouvernement est heureux de participer à la sauvegarde de notre patrimoine religieux en augmentant de 20 % l’enveloppe budgétaire qui lui est consacrée. La préservation de notre patrimoine nous tient à cœur et a de nombreuses retombées positives dans toutes les régions du Québec, notamment la création d’emplois, la stimulation de l’offre touristique et la création de nouveaux lieux culturels. »

Luc Fortin, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française

« Nous sommes heureux que l’enveloppe budgétaire accordée pour la conservation du patrimoine religieux soit bonifiée. Toujours avec la même fierté, nous continuerons d’accompagner les communautés qui se mobilisent pour prendre en charge leur patrimoine culturel à caractère religieux. Ces projets génèrent d’importants effets structurants, tant sur le plan communautaire que sur le plan culturel. »

Caroline Tanguay, vice-présidente du Conseil du patrimoine religieux du Québec

Liens connexes


– 30 –

Haut de page