Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués - Bas-Saint-Laurent

Le ministre Luc Fortin annonce le lancement d’un appel de projets pour la documentation et la numérisation d’éléments patrimoniaux

Québec, le 26 septembre 2017. – Le ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, M. Luc Fortin, lance l’appel de projets pour la documentation et la numérisation d’éléments patrimoniaux. Les organismes à but non lucratif, les municipalités, les MRC et les conseils de bande qui souhaitent contribuer à la connaissance du patrimoine culturel et à sa diffusion dans l’espace numérique sont invités à soumettre leurs projets jusqu’au 3 novembre 2017.

S’inscrivant dans la mise en œuvre du Plan culturel numérique du Québec, cet appel de projets vise à documenter des éléments patrimoniaux dans le but d’enrichir le Répertoire du patrimoine culturel du Québec, tout en numérisant ces contenus et en les rendant disponibles et réutilisables par l’ensemble de la population. La numérisation, telle que le Ministère l’entend, dépasse les créneaux classiques des documents et des objets pour s’étendre, par exemple, aux éléments du patrimoine immatériel.

Citation

« Une fois de plus, le Plan culturel numérique du Québec porte ses fruits en bonifiant et en ouvrant davantage les données sur le patrimoine culturel du Québec. Non seulement cet appel de projets permettra de mieux connaître certains éléments patrimoniaux, mais il favorisera aussi leur mise en relation et leur rayonnement. »

Luc Fortin, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française

Faits saillants

  • L’appel de projets dispose d’une enveloppe budgétaire de 650 000 $. La subvention maximale pouvant être accordée pour chaque projet est de 50 000 $.
  • Depuis le dévoilement du Plan culturel numérique du Québec, en septembre 2014, près d’une centaine de mesures concrètes ont été mises en œuvre afin de donner les moyens aux acteurs du milieu culturel de créer et d’innover. Ces mesures ont également pour but de favoriser la diffusion de la culture québécoise au plus grand nombre, sur les marchés locaux, nationaux et internationaux.

Liens connexes

– 30 –

Haut de page