Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués - Bas-Saint-Laurent

L'épave de l'Empress of Ireland est classée bien historique et archéologique

Rimouski, le 21 avril 1999 - La ministre de la Culture et des Communications, Mme Agnès Maltais, a procédé au classement de l'épave de l'Empress of Ireland à titre de bien historique et archéologique, en vertu de la Loi sur les biens culturels. C'est la première fois qu'un bien subaquatique reçoit ce statut au Québec.

Construit en 1906, l'Empress of Ireland était le fleuron du Canadien Pacifique. Réputé pour sa vitesse et son confort, il assurait la liaison Québec-Liverpool. Son naufrage en 1914 au large de Sainte-Luce, près de Rimouski, entraîna la mort de 1 012 personnes et constitue, aujourd'hui encore, la plus grande tragédie maritime de l'histoire de la navigation sur le Saint-Laurent.

La ministre de la Culture et des Communications, par ce classement, reconnaît la valeur exceptionnelle, de même que l'intérêt historique et symbolique, de cette épave. Elle répond ainsi à la demande des intervenants régionaux qui, on se souvient, avaient formé l'an dernier la Coalition pour la protection de l'Empress of Ireland.

Le classement soumet l'épave aux dispositions de la Loi sur les biens culturels, de sorte que toute intervention sur celle-ci doit dorénavant faire l'objet d'une autorisation du ministère de la Culture et des Communications. Mme Maltais rappelle, qu'en raison des différents niveaux de juridiction qui s'appliquent au patrimoine subaquatique, un comité de travail a été mis en place afin d'assurer la gestion et la mise en valeur de cette épave. Le comité est formé des représentants du ministère de la Culture et des Communications, du ministère des Pêches et Océans Canada - Garde côtière, du ministère du Patrimoine canadien - Parcs Canada, et de la Coalition régionale pour la protection de l'Empress of Ireland.

Un événement sera organisé à Rimouski au début du mois de mai pour souligner le classement. Il coïncidera avec l'installation d'une bouée d'information au-dessus de l'épave.

L'épave de l'Empress of Ireland constitue une ressource culturelle et touristique pour toute la région et la mise en commun des efforts devraient permettre d'en assurer la protection.

Source :

Danielle Bilodeau
Attachée de presse
Cabinet de la ministre
Téléphone: 418 643-2110

Information :

Euchariste Morin
Direction du Bas-Saint-Laurent
Ministère de la Culture et des Communications
Téléphone: 418 727-3650

Haut de page